Le Puy : un mouvement citoyen pour soutenir les réfugiés

lun 07/09/2015 - 21:06 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

Ce lundi 7 septembre 2015, le président de la république, François Hollande, a annoncé que la France accueillera 24 000 réfugiés dans les deux ans, majoritairement des Syriens qui fuient la guerre. Mais le mouvement de mobilisation pour soutenir les réfugiés (notamment de Syrie) et militer pour leur accueil en France était déjà en marche un peu partout, et il gagne la Haute-Loire. Depuis dimanche 6 septembre, une page Evenement est né sur le réseau social Facebook : " Rassemblement Welcome réfugiés Le Puy-en-Velay ". 

Un mouvement par les citoyens, pour les citoyens
Cette initiative citoyenne souhaite n'avoir ni mandat d'aucune organisation, ni porte-parole. Les participants souhaitent " simplement exprimer collectivement un message de fraternité humaine envers les réfugiés ". Les organisateurs anonymes ont contacté des associations et syndicats du département pour qu'elles prennent le relais.

----Ce lundi, l'exécutif de la Région Auvergne a débloqué une aide de 100 000 euros aux réfugiés syriens. Quelque 200 familles pourraient être accueillies sur le territoire auvergnat dans les prochaines semaines.-----Une association pour fédérer
La Ligue des Droits de l'Homme a accepté de fédérer pour faciliter l'événement. " Comme pour les manifestations 'Je suis Charlie', nous sommes une charnière ", explique Jean-Louis Grenier, membre de la Ligue. Un message de fraternité sera donc lancé, mais pas uniquement : " C'est un appel au Gouvernement, aux mairies. " Plusieurs centaines de personnes sont attendues.

Le rendez-vous est donné samedi 12 septembre à 11h devant la préfecture du Puy-en-Velay.

E.J.


----En Haute-Loire, les 132 places des centres d'accueil pour demandeurs d'asile (CADA) de Langeac et du Chambon-sur-Lignon affichent déjà complet. D'ailleurs une famille syrienne y est attendue dans les prochains jours. Mais la préfecture, le Département et la Région étudient la possibilité de créer de nouvelles places.
-----

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire