Le Puy : tous debout pour "Hors Service"

mer 16/12/2015 - 11:59 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:38

Plus de 550 places (pour une jauge maximale de 600) avaient été réservées dans le théâtre municipal du Puy-en-Velay ce mardi soir pour la pièce "Hors Service", écrite par Sylvain Meyniac et mise en scène par Arthur Jugnot.
Si Stépahne Plaza occupe le rôle principal, et focalise une certaine attention du public, notamment grâce à sa notoriété télévisuelle, il est entouré de comédiens de grande qualité : Arnaud Gidoin en second rôle, mais aussi gaëlle Gauthier, Juliette Meyniac, Irina Ninova et Philippe Dusseau.
Ce dernier fêtait hier son anniversaire sur les planches et à la fin de la représentation, le public ponot a été invité à entonner une petite chanson pour lui souhaiter un joyeux anniversaire. Le tout dans la joie et la bonne humeur.

----Un petit côté "Dîner de Cons"
Le personnage d'Arnaud Gidoin ajoute à la pièce un petit côté "Dîner de Cons" par sa constante et rafraîchissante bêtise.-----Les grandes lignes de la pièce
Paul est un homme d’affaire de 45 ans, et il n'a pas une vie toute simple : il est sur le point de vendre sa société pour trois millions d'euros à une compagnie Russe, il a deux maîtresses et bien sûr, sa femme n'est au courant de rien. Il doit d'ailleurs s'envoler pour Bali avec l'une d'elles le lendemain. Seul confident de son stratagème et de ses projets, son ami Michel, génie de l’informatique naïf et gaffeur qui suit Paul comme un phare.
Bref, ce n'est pas vraiment le moment de perdre la mémoire mais un court-circuit fait exploser le four au moment même où Paul se trouve dans la cuisine. Il sort indemne, mais a totalement perdu la mémoire… de quoi orchestrer toute une série de gags loufoques et déjantés.

Sans prétention mais terriblement efficace
Le très médiatique Stéphane Plaza est attendu. On pourrait craindre de le voir surjouer, comme il  fait parfois à la télévision, mais il a offert mardi soir au Puy une partition équilibrée et empreinte de sobriété. Faire rire lui va comme un gant, on le sent parfaitement à l'aise dans ce rôle, surout qu'il nourrit une grande complicité avec son camarade de scène Arnaud Gidouin.
Les deux larrons tirent bien leur épingle du jeu dans cette pièce de boulevard des plus classiques, autant bien du côté du scénario que du côté de l'humour. Le spectacle est simple, sans prétention mais terriblement efficace lorsqu'il s'agit de plonger la salle dans le rire.

----Stéphane Plaza fait plusieurs références à sa notoriété télévisuelle dans la pièce, reprochant notamment (ironiquement) aux spectateurs de ne pas avoir regardé M6 ce soir. Et lorsqu'il lâche un "net vendeur ?" à son camarade, la salle éclate de rire.-----Stéphane Plaza arpente les travées du théâtre une tronçonneuse à la main
L'une des clefs du succès de cette pièce, c'est peut être aussi de voir les acteurs jouer et s'amuser avec autant de plaisir, et avec le public : Stéphane Plaza arpente les travées du théâtre une tronçonneuse à la main, interpelle parfois les spectateurs et un beau fou rire va même paralyser la scène une petite minute vers la fin.
On peut peut être reprocher la succession de chutes et d'évanouissements (une quinzaine) qui ralentissent un peu la pièce au bout d'un moment, mais qui en 1h30 tient tout de même le public en haleine, avec de nombreux running gags, du burlesque et des renversements de situation qui conduisent tout ce beau monde à une ovation du théâtre ponot à la fin de leur représentation. En ces moments un peu difficiles, indubitablement un bon moyen d'oublier tous ses petits soucis le temps d'une soirée.

Maxime Pitavy 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire