Le Puy – St-Etienne : des feuilles mortes qui arrêtent des trains

mer 04/11/2015 - 12:47 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:37

Il était aux environs de 7 heures du matin, ce mardi 3 novembre 2015, quand un train TER est sorti des écrans radars de la Sncf, sur la ligne Le Puy – Saint-Etienne, entre Aurec-sur-Loire et Firminy.
Un train fantôme ? Non, un manque d'adhérence de quelques secondes entre les roues et les rails causé par des amas de feuilles mortes (ce que la Sncf appelle une « pollution »). Le problème est pris très au sérieux car un train non détecté, ça signifie l'ouverture possible de passages à niveau, de signaux, voire même une collision avec un autre train.
Aussitôt, la circulation des trains a été interrompue sur la ligne. « Nous avons pris des mesures conservatoires pour vérifier s'il y avait un problème car notre priorité c'est la sécurité des voyageurs », explique Maxime Duvaut, direction de la communication de la Sncf. Une enquête interne a été ouverte pour évaluer les risques.

La grève et les intempéries
Des feuilles mortes qui arrêtent des trains ? Comment s'explique ce phénomène ? « Il y a eu deux éléments déclencheurs, raconte Maxime Duvaut, d'abord, le fait que dans la journée de lundi, un seul train ait circulé sur cet axe en raison de la grève locale à Saint-Etienne, mais aussi les intempéries dans la nuit de lundi à mardi qui ont déposé beaucoup de feuilles, créant un amas, une sorte de pâte sur les rails ». Car, en temps ordinaire, le passage régulier des trains dégage les feuilles mortes. Le manque de contact entre les roues et les rails s'appelle le deshuntage. L'enquête interne devra déterminer s'il y a eu deshuntage.

Aurec-Firminy en bus
Entre-temps, seule la portion Aurec-Firminy est remplacée par des cars de substitution. Le reste est desservi par des trains. Tous les détails peuvent être consultés sur ter-sncf.com pour connaître les horaires et moyens de transport.
Jusqu’à ce samedi 7 novembre, il y aura 40% de trains et 60% de bus entre Le Puy et Saint-Etienne. « L'idée c'est de rouvrir le plus rapidement possible en 100 % train », promet Maxime Duvaut, tout en rappelant la priorité donnée à la sécurité.

Annabel Walker

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire