Le Puy : la ville cache ses câbles

lun 04/05/2015 - 13:48 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Embellir la ville, c'est l'objectif poursuivi par les élus de la municipalité. Laurent Wauquiez, député-maire du Puy, Pierre Robert, adjoint chargé du cadre de vie et de la sécurité, Caroline Barre, adjointe aux travaux et Denis Cadon, directeur territorial ERDF (Électricité réseau distribution France) sont venus constater la disparition des câbles après les travaux d'enfouissement dans le quartier Saint-Jean.

Petit à petit, les câbles s'effacent
Les places Michelet, du Breuil, le faubourg Saint-Jean, les rues des Tanneries, des Carmes et le boulevard Gambetta se sont déjà débarrassés de leurs réseaux basse tension vétustes. D'autres rues, comme le boulevard Philippe Jourdes ou l'avenue Foch, vont également voir disparaitre les fils aériens d'ici peu de temps. Pour les autres rues, il faudra au moins attendre la fin d'année. " Jusqu'à la fin du Roi de l'Oiseau, on ne lance pas de travaux ", explique Laurent Wauquiez, député-maire du Puy. Un programme de quatre ans doit voir le jour pour embellir d'autres quartiers de la ville.

Un co-financement pour embellir la ville
Aujourd'hui, les travaux s'achèvent dans les rues Burel, des Moulins et le faubourg Saint-Jean. La Ville avait convenu avec ERDF, la pose de gaines pour anticiper l'effacement des réseaux électriques. Denis Cadon, directeur Territorial ERDF précise : " Sur deux ans, ces travaux représentent 100 000 euros. Il y aura aussi un co-financement pour la suite. " Le dernier réseau électrique aérien se trouvait à hauteur du fleuriste du faubourg Saint-Jean. Le maire, accompagné de quelques élus félicite : " Il y a une vraie différence. c'est très important pour l'esthétique de la ville. "

E.J.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire