Le Puy Foot s'incline face aux Verts en match amical

Par Nathan Vacher mer 13/07/2022 - 05:30 , Mise à jour le 13/07/2022 à 05:30

Après leur montée bien fêtée en National, Le Puy Foot s'offrait un "after" avec la réception de l'AS Saint-Etienne ce mardi 12 juillet en match amical pour préparer la prochaine saison. Malgré un match solide de la part des Ponots, les Verts ont fait la différence en première période.

Près de 3 500 spectateurs ont assisté à ce premier match de préparation du Puy foot.

Alors que la reprise de l'entraînement s'effectuait le 6 juillet dernier, soit il y a six jours, les Ponots se sont inclinés 0-1 face à l'AS Saint-Etienne en ouverture des matchs amicaux pour préparer la prochaine saison en National. Après une bonne combinaison des Verts, le ballon revient sur le jeune Antoine Gauthier à l'entrée de la surface ponote, qui enroule une merveille de ballon et trompe le gardien du Puy Foot 43 à la 20e minute.

"Ce qui me plaît, c'est de tous les voir sur le terrain." Roland Vieira, coach du Puy Foot 43

Au-delà du résultat, l'objectif était tout autre pour l'entraîneur du Puy, Roland Vieira : "C'est difficile de faire sortir les joueurs de leur frustration. L'objectif est toutefois rempli. Six jours, c'est trop court pour régler certains principes de jeu. C'était important de travailler physiquement et de ne pas s'accabler de pépins physiques. On a essayé de mettre en place des systèmes en 3-5-2 ou 4-3-3. Certains ont eu des galères la saison passée et reviennent en forme. Ce qui me plaît, c'est de tous les voir sur le terrain. On a encore 5 semaines pour se découvrir."

"Jouer contre les Verts, c'est poursuivre la fête de la montée"

Face à une tribune du stade Massot pleine à craquer, les Ponots semblent avoir trouvé leur fidèle public pour la prochaine saison. "On était nombreux ce soir comme pour les deux derniers matchs de la saison. C'est un plaisir. Ca permet de prolonger la fête du dernier match qui était signe de montée", poursuit le coach ponot.

"On sait qu'on a encore énormément de travail." Laurent Battles, entraîneur de l'ASSE

Pour les 10 dernières minutes de jeu, c’est Noah Raveyre qui a gardé la cage stéphanoise. L’ancien Ponot de 17 ans a été sacré champion d’Europe U17 avec l’équipe de France le mois dernier.
> Lire notre portrait en 2020

En face, des Verts qui se sont déjà imposés lors de leur premier match amical face à Thonon, arrivent dans la cité ponote avec des intentions d'appliquer le travail réalisé à l'entraînement. "C'est toujours important de gagner ces matchs amicaux. J'ai préféré notre première mi-temps dans le jeu et les intentions que l'on a proposé. La seconde mi-temps était loin d'être parfaite. Est-ce que c'est à cause de la chaleur, du rythme, de l'association de certaines personnes qui n'ont pas l'habitude de jouer ensemble ? On sait qu'on a encore énormément de travail. Le fait de gagner valide le travail fait à l'entraînement."

Désormais, le nouvel entraîneur stéphanois se penche déjà sur le prochain match des Verts, à Grenoble ce vendredi. "On enchaîne beaucoup. Les joueurs n'ont presque pas de jours de repos. On essaye toutefois de mettre certaines choses en place pour préparer au mieux la saison. Je ne peux pas trop leur en demander non plus. Il faut parfois les laisser faire. Ils vont encore monter petit à petit en puissance."

Un système de jeu qui pousse à jouer "vers l'avant"

Si Laurent Battles semble avoir trouvé son système de jeu, il affirme que celui-ci n'est pas défini pour toute la saison. "Ca peut encore évoluer en fonction des blessures, des suspensions. Ce qui est certain, c'est qu'on va essayer de mettre le plus de personnes devant le but pour être décisif. On a cette ambition d'aller vers l'avant avec du jeu, de la construction. Aujourd'hui, l'important était de gagner ce match pour donner de la confiance à l'effectif." Un système de jeu reconnu par son homologue ponot. "On reconnaît bien dans ce match la patte de Laurent (Battles) avec des principes de jeu bien identifiés. C'est ce que ce club mérite", affirme Roland Vieira.

Laurent Battles en discussion avec Arsène Elogo à la fin de la rencontre. Photo par Nathan VACHER

Prochains matchs

Le prochain match amical du Puy Foot 43 se jouera vendredi face à Bourg-en-Bresse, également pensionnaire de National. Les Verts quant à eux se déplaceront au Chambon-sur-Lignon vendredi pour y affronter Grenoble.

Le départ de Lucas Gourna presque finalisé

Après le match face à Grenoble, Laurent Battles espère pouvoir rapidement resserrer l'effectif. "Certains joueurs vont rester, d'autres vont partir. Si certains s'en vont, on sait déjà par qui on va les remplacer. Lucas (Gourna) devrait partir (Ndlr. Normalement, au Red Bull Salzbourg contre une somme avoisinant les 15 millions d'euros), ce n'est pas encore totalement finalisé. Le club l'annoncera. Si on arrive à sortir du centre de formation des jeunes joueurs prometteurs qui peuvent réussir en Europe, il ne faut pas tout le temps les garder. Pour Lucas (Gourna), ça lui fera du bien. Il ne sera plus l'enfant du club. Il va continuer de mûrir."

Les Ultras stéphanois en nombre pour demander la démission du tandem Romeyer-Caïazzo

Présents en nombre, les supporters stéphanois ont fait du bruit en face de la tribune du Stade Massot. Le combat pour obliger la direction à vendre le club ne s'est pas épuisé et les Ultras comptent bien le faire entendre. De nombreuses pancartes qui réclament la démission des deux présidents, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, étaient visibles durant toute la rencontre.

Photo par Nathan VACHER

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire