Le Puy Foot a repris l'entrainement : Interview du président Gauthier

sam 07/11/2020 - 22:47 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:08

Depuis vendredi soir, la Fédération Française de Football permet, dans une note communiquée aux clubs de N2, N3 et D2F, de pouvoir s’entraîner. L'information, révélée par le site footballamateur.fr dès jeudi soir a été relayée par le compte twitter du Puy Foot 43.Le Puy cité sur le site d'info footamateur.fr Dans l’article écrit par Jérome Bouchacourt on lit que “Plusieurs clubs de National 2 ou National 3 avaient repris l’entraînement dont Le Puy Foot 43, le SO Romorantin ou Tours FC et que d’autres clubs envisageaient de suivre le mouvement arguant que leurs joueurs sous contrat fédéral sont des joueurs professionnels comme les joueurs de national amateur qui eux, continuent de jouer. La fédération et le ministère des sports, placé dans une situation embarrassante, ont donc diffusé une note qui autorise la reprise des entrainements “pour les clubs dont une majorité de joueur est sous contrat tout en interdisant les rencontres même d’entrainement”.A l’origine, une initiative des joueurs dans le respect strict des règles du confinement Le président Gauthier que nous avons joint reconnait que ses joueurs ont en effet recommencé l'entraînement mais au rythme d’une heure par jour dans le cadre de leur sortie d’une heure de sport. “L'initiative est venue des joueurs eux-mêmes qui, dans le cadre du maintien de leur physique, ont commencé chacun à converger naturellement vers le stade. C’est comme ça que ça a commencé. Ils ont fait 1 heure d’entretien physique 4 fois par semaine. Et, non, Le Puy n’a pas fait partie des clubs qui ont essayé d'influer sur la fédération. Nous avons juste en quelque sorte anticipé la décision qui allait être prise. Mais je tiens à dire que nous sommes bien trop conscients du sérieux de la situation sanitaire pour prendre aucun risque. Le Puy est un club qui respecte la loi ”.Peu d'espoir malgré tout d'une reprise rapide en championnatPour le président Gauthier, ces entraînements qui sont désormais autorisés par la fédération sont possibles au Puy dans la mesure où les joueurs sont tous sous contrat fédéral et non pas couverts par de faux contrats de travail dans des collectivités comme on le voit souvent ailleurs “Nos joueurs sont des semi pro sinon comment voulez-vous aller jouer un jour de semaine jusqu’à Angers. Depuis le début de la décision de confinement, ils n'ont eu aucune activité ni de joueur, ni en tant qu’animateur ou coach dans les différentes structures du club puisque toute l’activité y a été stoppée”. A ce titre, ils sont en chômage partiel excepté pour les heures où ils auront travaillé pour le club. “Ce sont des personnes qui ont besoin d’activité physique et de garder un rythme comme d’avoir une perspective or, cette perspective, nous ne pouvons pas la leur donner précisément pour le moment” poursuit le président.----Pas de reprise pour la D2F La note de la fédération permet sur le papier aux clubs de D2 féminine de reprendre le championnat si les joueuses sont elles-aussi sous contrat mais ce n’est pas les cas au Puy. “Dans la poule, seul St Etienne doit être dans ce cas en féminine” estime C. Gauthier----- “Officiellement la suspension devait aller jusqu’à décembre pour une possible reprise des matches courant janvier mais il y a de fortes probabilités que la suspension des championnats soit plus longue que ça. On voit bien qu’à cause de l’épidémie de nombreux matches sont reportés dans les clubs de national (NDLR : en effet, certains clubs ont 4 matches en retard). Je ne vois pas trop de possibilité de reprise du championnat avant sans doute plusieurs mois”.Ce sera tout pour le championnat Du coup, comme certains présidents de clubs à l’arrêt l‘ont fait remarquer, il est peu envisageable de poursuivre la coupe de France. Comment imaginer que des clubs amateurs de quelque niveau qu’ils soient, aillent se frotter à des clubs pro qui auront pu continuer à jouer et à s’entraîner normalement. “La coupe, bien sûr, c’est bien, cela permet de vivre des épopées mais pour nous, ce sera tout pour le championnat” annonce Christophe Gauthier “on a déjà eu une saison de perdue l’an passé avec, pour nous qui montions, une entame difficile puis une deuxième partie du championnat bien meilleure qui devait nous permettre de nous maintenir. D'un coup, tout s’est effondré. Le club du Puy a sa place en national. Pour nous et pour le projet qui avait été mis en place, ça a été une réelle injustice. Il ne faut pas que la saison en cours soit de nouveau sacrifiée. ”.Le Puy a sa place dans le championnat de NationalSur les perspectives de montée, le président affirme que c’est toujours l’objectif mais qu'il n'y a qu’une seule place à prendre et qu'elle sera cher.
Il déplore ce nouvel arrêt aussi brutal qu'imprévu. “Cette année, nous avions une bonne équipe, un stade à la hauteur de nos ambitions et les résultats étaient dans une bonne dynamique" se désole t-il. "Il ne faut donc pas que ce championnat 2020 connaisse la même destinée que celui de l'année 2019 mais c'es quand même la santé des joueurs avant tout".

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire