Le Puy-Foot 43 se heurte à un monument du football français

Par Nicolas TERME ven 30/09/2022 - 21:32 , Mise à jour le 30/09/2022 à 21:32

C’est un monument du football français qui se déplaçait, ce vendredi soir, sur la pelouse du stade Massot. Le Red Star F.C, mythique club de Saint-Ouen, était venu sur les terres ponotes pour continuer à rêver d’une remontée en Ligue 2. Le Puy-Foot 43, en mission pour son maintien, entendait bien contrarier le projet des hommes d’Habib Beye. 

Le Red Star Football Club : un monument du foot français

C’est une « étoile rouge » toujours à la recherche de son lustre d’antan qui s’est déplacée, ce vendredi 30 septembre, sur le terrain du stade Massot au Puy-en-Velay.  Mythique club de la banlieue nord parisienne, le Red Star F.C lutte aujourd’hui dans le ventre mou du championnat de National en quête de son glorieux passé. Club fondé par Jules Rimet, initiateur de la première Coupe du Monde de football, « l’étoile rouge de Saint-Ouen » a ainsi remporté cinq Coupes de France et un championnat de première division dans la première moitié du 20ème siècle. Pointant avant la rencontre à la 9ème place du championnat, les hommes de l’entraîneur Habib Beye ont pourtant toujours l’ambition de venir disputer, en fin de saison, les deux seules places synonymes de montée en Ligue 2.

Le Red Star FC met la pression sur les cages ponotes Photo par Nicolas TERME

Le Red-Star F.C fait le siège des cages du Puy-Foot 43

Dans une première mi-temps de grande intensité, les deux équipes ne prennent pas le temps de s’observer et partent rapidement à l’assaut des cages adverses. A ce jeu d’attaque-défense c’est le collectif audonien qui prend le dessus malgré quelques belles incursions ponotes. Plusieurs corners viennent ainsi faire trembler le public déjà frigorifié du stade Massot. Dès la 8ème minute c’est le capitaine de l’étoile rouge, Cheikh Ndoye, qui vient placer sa tête à quelques centimètres des cages gardées par Yan Marillat. A la 11ème minute, le gardien ponot sauve provisoirement son équipe en effectuant deux parades réflexes face à un Damien Durand intenable. Le même Damien Durand viendra placer une nouvelle tête juste au-dessus des cages à la 28ème minute avant de trouver enfin la faille dans la défense ponote juste avant la fin de cette première mi-temps à sens unique. 
Le Puy-Foot 0 - 1 Red-Star FC

But de Damien DURAND pour le Red-Star F.C Photo par Nicolas TERME

Le Red-Star F.C déroule en seconde mi-temps

La seconde période débute sur les mêmes bases que la précédente. Les deux acteurs se jettent ainsi dans la bataille avec toutes leurs forces : les audoniens pour creuser l’écart et les ponots pour recoller au score. 
Un peu de tension s’installe au fil des minutes dans les troupes de Roland Vieira et Maxence Rivera, le jeune joueur en provenance de Saint-Etienne, est remplacé à la suite d’un premier carton jaune. 
Les minutes se suivent et se ressemblent, voyant le Red Star F.C renforcer son emprise sur le match. A la 62ème, Moussa Guel le numéro 10 audonien manque même de peu de doubler la mise pour le club de la « banlieue rouge ».

Second but du Red-Star F.C face au Puy-Foot 43 Photo par Nicolas TERME

Une fin de match maitrisée pour les hommes d’Habib Beye

Maitrisant sa prestation de bout en bout, le Red-Star F.C enfonce même le clou en fin de rencontre par Fodé Doucoure qui crucifie une nouvelle fois le gardien ponot à la 77ème minute du match.     
Bien compacte en défense, l’équipe parisienne déroule d’ailleurs tranquillement son jeu durant le dernier quart d’heure sans être particulièrement inquiétée par le collectif du Puy-Foot.    
Peu soutenus par leur stade, les joueurs ponots assistent impuissant au départ de nombreux spectateurs silencieux de Massot, ankylosés par le froid, et qui n’attendent pas le coup de sifflet final pour quitter les travées…    
Un match abouti pour les hommes d’une « étoile rouge » qui resplendit encore au bout de la nuit vellave !
Le Puy-Foot 0 - 2 Red-Star FC

Nicolas TERME

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés