Le Puy étend son réseau de vidéosurveillance

ven 03/11/2017 - 11:25 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:49

Lire aussi : La vidéosurveillance renforcée dans les zones économiques de l'agglo

----Des caméras
"de qualité"

Les nouvelles caméras, en full HD, seront équipées de projecteurs infrarouges pour la vision de nuit. Coût de l'opération 92 335€ HT.-----La mairie a décidé de compléter son dispositif de vidéosurveillance lors d'une réunion du conseil municipal, mercredi 11 octobre. 16 caméras vont s'ajouter au 47 déjà présentes dans les rues de la ville. "Dans le contexte géopolitique actuel, la Ville, fortement identifiée comme un lieu de pèlerinage, souhaite développer son dispositif de caméras afin de garantir le maximum de sécurité pour les personnes", indique Fabrice Breyton, adjoint aux finances.

Parmi ces 16 nouvelles installations, plusieurs sont déjà prêtes :
- square de Lattre de Tassigny
- carrefour de la rue Léon Cortial et de la rue Crozatier

D'autres doivent être mises en place d'ici fin 2017 :
- carrefour Baccarat, carrefour Fayolle/Clémenceau
- square Coiffier
- abords du lycée Simone Weil
- place du Théron

Au delà de la protection contre le terrorisme, la Mairie entend "faire diminuer la petite délinquance et les nombreuses incivilités". Pour cela, la majorité estime que la vidéo a déjà fait ses preuves. "Le système a permis  de dresser une centaine de réquisitions de divers types (vols, tags, dégradations de biens, exhibition), dont 29 pour l'année 2016."
"Une caméra ne remplacera jamais un agent" déplore l'opposition
Deux élus ont voté contre ce projet d'extension, dont Laurent Johanny, chef de file de l'opposition municipale. Il s'élève contre un dispositif selon lui inefficace. "Une caméra de vidéosurveillance ne remplacera jamais un agent de la sécurité publique. La cour des comptes, dans un rapport de 2011, conclut qu'une caméra n'est ni un outil de protection ni même un outil de prévention : une caméra ne peut que surveiller et constater des faits. Ces installations ne permettent malheureusement pas d'empêcher ni les drames, ni les incivilités, ni les braquages et nos commerçants en savent quelque chose. Au mieux, elle les déplacent."

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire