Le Puy: des travaux Bd de la République pour "rendre les piétons plus visibles"

mar 23/02/2016 - 20:07 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:39

Après la sécurisation de l’avenue de Meschede à Guitard, et de l’avenue Louis Jonget située à l’entrée de la zone d'activités de Taulhac, les élus du Puy-en-Velay s’attaquent à la sécurisation du Boulevard de la République.
Et devraient prochainement réaliser un aménagement similaire sur l'axe parallèle : le Faubourg Saint-Jean. En revanche, alors qu'il avait été évoqué à un moment un radar au feu tricolore, "ce n'est plus d'actualité", tranche le maire du Puy Michel Chapuis.

"Sécuriser les piétons et ralentir les véhicules aux abords du groupe scolaire
"Ce n'est pas tant la vitesse qui posait problème, car il y a deux feux sur le boulevard", explique Pierre Robert, adjoint à la qualité de vie à la mairie du Puy, "c'est surtout dans l'optique de rendre les piétons plus visibles car avec les nombreuses places de stationnement, si on est un peu petit, on ne nous voit pas surgir sur le passage protégé", ajoute-t-il. Et des personnes de petite taille, à proximité d'une école (Marcel Pagnol), on peut effectivement en trouver...
Le but est donc "de sécuriser les piétons et de ralentir les véhicules aux abords du groupe scolaire" confirme Michel Chapuis. Surtout que la circulation Boulevard de la République est particulièrement dense. Le ralentisseur sera semblable à ceux de l'avenue d'Espaly, "avec en plus un effet promontoire pour les piétons qui traversent". Ainsi, les piétons devraient gagner en visibilité, et donc en sécurité.

Un aménagement en écho d'un accident
Le plateau ralentisseur fait une dizaine de mètres de long et il vise à faire ralentir les véhicules en deux points, mais aussi à surélever le passage piéton. Les piétons peuvent traverser au niveau de l’entrée du Centre Roger Fourneyron, en étant surélevés par rapport au niveau de la route. "Nous avons choisi de faire réaliser ces travaux pendant les vacances scolaires de février pour limiter au maximum les perturbations de circulation. Tout sera opérationnel pour la rentrée", assure Michel Chapuis, le maire du Puy.
En septembre 2011, un ado de 16 ans avait été très grièvement blessé après avoir été percuté de plein fouet par une voiture, alors qu'il  circulait en skate-board et qu'il était sur le passage piéton du boulevard de la République. L'adolescent avait été traîné sur plus d'une trentaine de mètres avant que la Golf ne s'immobilise.

Idem Fbg Saint-Jean
Un autre aménagement, du même acabit, devrait voir le jour avant la fin de l'année 2016 le long du Faubourg Saint-Jean. "Ce sera dans le même esprit, pour ralentir les véhicules et gagner en visibilité, avec probablement un éclairage adapté", précise Michel Chapuis. Reste à savoir si l'aménagement sera greffé sur un passage piéton existant, ou si un nouveau sera créé.
Là aussi, il fera suite à la sollicitation des riverains en réponse à un autre accident, survenu en juin dernier : cette fois-ci, un homme de 67 ans habitant à proximité, avait été projeté une vingtaine de mètres plus loin. Il avait perdu la vie sur le coup. Cet accident avait suscité une forte émotion et une marche blanche avait été organisée. La jeune fille qui a renversé le sexagénaire a été condamnée, début février, à une peine de prison ferme.

Maxime Pitavy 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire