Le Puy : des sportifs à l'assaut de la vieille-ville

dim 14/09/2014 - 00:01 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:24

Ce samedi 13 septembre, les participants du Raid in France ainsi qu'une petite de cinquantaine d'amateurs se sont lancés à l'assault des rues ponotes par équipe de quatre. 

Course pour les uns, échauffement pour les autres
Nous avons rencontré Pierre-Yves, un bénévole posté en vieille-ville avec une balise. Il nous a confié avec admiration : " Les personnes participant au Raid in France sont de vrais athlétes. Pour eux, ce prologue est un échauffement. Ils enchainent les épreuves et ne dormiront que mardi soir au plus tôt ". Il nous a raconté une petite anecdote témoignant des difficultés de la compétition : " Il y a deux ans, les organisateurs nous ont organisé une course d'orientation de jour et de nuit. La journée, ça a été mais la nuit, tout le monde s'est perdu... Le sens de l'orientation est un sens qui se développe ".

" C'est un jeu en nature "
Parmi les participants, il y a quelques équipes françaises et même une altiligérienne. Mais s'en est une autre qui nous a donné son sentiment avant le départ officiel : l'équipe de Rachel. Cette dernière participe au Raid in France depuis deux ans. Rachel justifie son choix de se relancer dans l'aventure : " C'est assez sympa. Nous sommes en équipe, nous pouvons compter les uns sur les autres. Au final, c'est un grand jeu en nature ". Malgré un abandon prématuré la première année à cause d'une grosse chute, l'équipe originaire du Pays Basque et du Béarn est plus motivée que jamais. Le domaine de prédilection de Rachel est le surf mais comme il n'y en a pas au programme, elle mise sur les autres épreuves aquatiques en restant très optimiste. Quant au prologue, l'équipe est très satisfaite : " Le relief est très intéressant. L'organisation est très bonne ".

Après la course d'orientation, les athlètes ont pris la direction du lac du Bouchet à 17h15. C'est là que la première étape du Raid a lieu ce dimanche à 5h avec une course d'orientation en canoë. Selon leur classement, les équipes auront eu plus ou moins de balises à trouver.

E.J.

  • Les Altiligériens 16ème

Aux côtés  des coureurs Raid in France, huit équipes invitées, composées d’habitants, d’élus, des lauréates du concours Intersport ou encore de Grégory Coupet, ont pris le départ de ce prologue, place du Martouret.
L'équipe d'élus du Conseil général est constituée de Marie-Agnès Petit, Michel Driot, Christiane Mosnier et Michel Joubert.
A l'issue du prologue, l'équipe de Haute-Loire - intitulée NOSE et composée de Gérald et Alexandra Flotte, Julien Jourjon et Alexandre Falq - a terminé 16ème sur 28.
C'est l’équipe 400team Raidlight (14) qui a remporté la course d'orientation en trouvant les 20 balises cachées dans la vieille ville en 22’16.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire