Le Puy : comme un parfum d'Auvergne

mer 19/12/2018 - 12:54 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

Décidément la Haute-Loire joue la carte locale à fond. Après la bière à la lentille, la guimauve au miel, dans un autre genre la chaussure du Velay et le parfum de la Haute-Loire (liste non-exhaustive), "Le Dahu" est le nouveau produit non pas ponot même s'il a été créé au coeur de la cité vellave, mais auvergnat. Il s'agit d'un parfum d'ambiance imaginé par Eva-Amandine Chicoutel et Morgan Dhorme, co-gérants de la boutique ponote dédiée à la création de parfums, Chidho. "Le Dahu" se décline sous forme de bougies composées de cire de soja, "sans OGM ni pesticides", précise Morgan Dhorme et de diffuseurs de senteurs à tiges de bambou. Ces produits de fabrication artisanale sont réalisés à quatre mains, à partir d'ingrédients 100% locaux et naturels. Cette création à laquelle est associée une valeur aromathérapeutique, entremêle les effluves de la liqueur de gentiane avec la liqueur de verveine du Velay, toutes deux associées aux résineux et au miel de fleurs. "Ce n'est pas une odeur figée, linéaire, mais une odeur qui évolue", ajoute Morgan Dhorme.
La légende du Dahu
Le Dahu est né de l'imaginaire des hommes. Cet animal vivant dans les montagnes a une morphologie bien particulière, deux pattes latérales plus courtes que les deux autres pour trouver son équilibre sur les pentes. Si on vous propose de participer à une battue au Dahu, hors de question de refuser au risque de passer pour le benêt du village ! Après "Le Dahu", Eva-Amandine Chicoutel et Morgan Dhorme ont bien l'intention de décliner leur gamme de parfum d'ambiance sur le thème des bêtes légendaires de l'Auvergne, la plus connue étant la Bête du Gévaudan.
Découvrez "Le Dahu", en vidéo

 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire