Le Puy : attention à ne pas perdre la boule !

lun 17/08/2015 - 17:43 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

Du jeudi 20 au dimanche 23 août, les meilleurs joueurs de pétanque du monde entier prennent leurs quartiers au Puy-en-Velay. Pour sa cinquième édition consécutive, le tournoi devrait encore acceuillir plus de 2 000 joueurs des quatre coins du globe.
A partir du jeudi 20 et jusqu’au dimanche 23 août, la crème de la crème de la pétanque mondiale (des équipes de France, d’Italie, de Madagascar, de Thaïlande, du Portugal, du Canada ou encore d’Arménie) est regroupée en centre-ville de la cité mariale à l’occasion du cinquième International de pétanque ponot.
Si les trois premières éditions s’étaient cantonnées aux boulistes de l’hexagone, depuis l'an dernier, la compétition s'est ouverte à l’étranger et accueille les stars et jeunes prodiges du monde entier.

Côté public
Côté public, l'entrée est gratuite et une buvette sera à disposition pour les joueurs comme pour les spectateurs. Pour se restaurer, il faudra en revanche se rendre en ville, les organisateurs ne voulant pas ôter le pain de la bouche des commerçants ponots.
Les tribunes installées l'an dernier proposaient 700 places. Une nouvelle sera ajoutée cette année pour arriver à environ 800 places assises. En plus des personnes debouts, on arrive vite à 1 000 spectateurs, notamment les samedi et dimanche. Les organisateurs attendent plus de 10 000 spectateurs sur l'ensemble de la manifestation.

La barre des 3 000 inscriptions franchies
Difficile d'établir le nombre précis de joueurs qui vont participer car certains vont concourrir dans plusieurs catégories. Mais on peut d'ores et déjà annoncer ce mercredi soir que la barre des 3 000 inscriptions est franchie, avec 400 à 500 joueurs attendus le jeudi, environ 600 le vendredi, 1400 pour la journée phare du samedi et encore 500 le dimanche. Pour l'instant, aucune inscription n'a été refusée mais le plafond est presque atteint alors si vous souhaitez participer, dépêchez-vous de vous inscrire.
En effet, les organisateurs ne disposent que (!) de 256 jeux pour accueillir 512 équipes, ce qui pourrait les contraindre à refuser certaines équipes. Notons aussi qu'au Puy-en-Velay, il y a autant de places pour les hommes que les femmes, et aussi des épreuves mixtes. Enfin, la pétanque est intergénérationnelle, car il y a des vétérans comme des jeunes. Bien loin des clichés qui peuvent coller à la peau de ce sport.

 

----De l'avis de tous les joueurs passés par Le Puy-en-Velay, le carré d'honneur de l'international de pétanque du Puy-en-Velay est l'un des plus agréables de France. Situé en centre ville, le carré d'honneur de l'international de pétanque du Puy-en-Velay est également très sélectif d'un point de vue sportif.-----10 km carrés de terrains de pétanque !
"C’est un concours qu’il faudra peut-être limiter dans les années à venir. Il y a de plus en plus de participants et on est un peu overbookés au niveau des places en centre-ville. Et c’est tout le charme de l’événement : il y a très peu de concours qui se déroulent en centre-ville en France, vu l’ampleur de l’installation que cela représente", relate Laurent Riffard, co-organisateur (avec l'élu à la mairie du Puy et à l'agglo Eric Raveyre) de l'International de pétanque. Au Puy, 256 jeux de trois mètres par treize seront mis en place pendant les quatre prochains jours, soit près de… dix kilomètres carrés de terrains de pétanque !
D’où la nécessité de s’installer également au stade Causans, à cinq minutes du centre-ville. « C’est surtout sur les premières parties, celles de poules. Une fois les premiers tours passés, on rapatriera tout le monde sur la place du Breuil. »

Entretien avec Laurent Riffard, co-organisateur (avec l'élu à la mairie du Puy et à l'agglo Eric Raveyre) de l'International de pétanque :

  • Quelle est la discipline phare lors de cet international de pétanque ?

  • Quels seront les joueurs les plus connus présents au Puy ?

  • La compétition est internationale mais on trouvera aussi de nombreux locaux place du Breuil ? Ont-ils une carte à jouer ?

  • Pour conclure, que peut-on vous souhaiter ?

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire