Le Puy : 450 personnes dans la rue contre l'austérité

jeu 08/10/2015 - 16:20 , Mise à jour le 08/10/2015 à 16:20

" Pas touche au Code du Travail ", c'est le mot d'ordre de la manifestation anti-austérité de ce jeudi 8 octobre. A partir de 10h30, environ 450 personnes se sont réunies autour de la place Cadelade au Puy-en-Velay avant de défiler dans les rues ponotes et de rejoindre la préfecture. Là, les délégués syndicaux ont été reçus.

" Il y a beaucoup de licenciements "
Public et privé se sont donc retrouvés dans la rue. Parmi eux : les hôpitaux de Sainte-Marie, Émile-Roux, Brioude, la Poste, la SNCF, Michelin, Linamar Montfaucon transmission, Barbier, Fareva (anciennement MSD), Recticel et bien d'autres encore. " Il y a beaucoup de licenciements, les gens viennent nous voir individuellement ", explique Pierre Marsein, secrétaire général adjoint de la CGT 43. En Haute-Loire, les secteurs les plus touchés seraient le commerce et le bâtiment.

Pour les syndicats : trop, c'est trop
Le Gouvernement parle de dialogue social mais il n'y a un dialogue que si on est d'accord avec leurs mesures ", dénoncent les représentants syndicaux. La CGT, FO, FSU et Solidaires ont mobilisé leurs troupes pour dire non à la réforme du code du travail mais pas seulement. " On se bat pour les salaires, pour l'emploi, contre les plans sociaux non justifiés..., explique Pierre Marsein, c'est un ras-le-bol ". Il faut dire que de leur point de vue, l'austérité ne fait qu'augmenter : après la loi Macron, la loi Rebsamen, la réforme territoriale et le pacte de responsabilité, voilà la réforme du Code de Travail. " Ce n'est pas comme ça que le Gouvernement va réussir à faire baisser le chômage. "

Ils déclarent, en guise de conclusion: " On veut des augmentations de salaire, pas des réductions des droits, cela amplifie le chômage. "

E.J.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire