Le public de Vals s'est "attaché" à Franck Dubosc

jeu 30/11/2017 - 12:02 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:49

Après avoir fait ses classes au conservatoire de Rouen avec Virginie Lemoine où encore Karine Viard, après le succès des petites annonces avec son complice Elie Semoun et après le célèbre Patrick Chirac de Camping, Franck Dubosc est venu roder son tout nouveau one man show sur les planches du Palais des spectacles de Vals ce mardi 5 décembre.
Une proximité avec son public
Le spectacle du mardi 5 décembre marquait la septième date de son début de tournée. L'humoriste, qui joue volontiers de son physique de play boy avec sa fameuse réplique "pour toi public", se lance donc sur les routes de France pour une tournée de chauffe, avant probablement d'entamer des salles beaucoup plus grandes.
L'humoriste a joué de cette proximité avec le public, qu'il s'est d'ailleurs amusé à tester en interagissant avec lui tout au long du show.

Un thème universel : le temps qui passe ...
Le temps qui passe, voici le thème majeur de ce nouveau spectacle.
La cinquantaine, que l'humoriste aborde avec autodérision, est mise en lumière en se nourrissant de ses expériences de père, mais aussi d'époux, tout en passant en revue les femmes,  l'adolescence, le corps qui vieillit, ou encore la chirurgie esthétique.
Le rire est bien au rendez-vous, même où on ne l'attend pas vraiment.
Des avis contraires
Pour Lisane, 45 ans, du Puy-en-Velay, le spectacle était "trop vulgaire". Tout le contraire pour toute une famille Ponote venue assister au retour de Franck Dubosc : "C'était cool ! on a tous aimé" lancent les parents d'une cinquantaine d'années et leurs enfants de 11 et 17 ans. Laurent, Ponot de 35 ans, lui, confie trouver l'humoriste "attachant", regrettant presque "ne pas avoir rencontré la femme et les enfants de celui-ci"!

Après une heure trente de scène, le comédien s'est prêté au jeu des autographes ou photos pour prolonger le partage avec celui qu'il aime tant : son public.

M.G. 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire