Le plogging, pourquoi pas vous ?

mar 23/10/2018 - 08:20 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

----La prise de conscience espérée :
Si des gens prennent sur leur temps - et leur dégoût - pour ramasser mes mégots, canettes et autres papiers gras, la prochaine fois je les jetterai à la poubelle.-----Joggant ou marchant, au départ de la place du Plot en plein marché, pas moins de 26 volontaires (y compris des enfants) se sont élancés vers le jardin Henri Vinay tout en ramassant les déchets sur leur passage.
L'objectif : être vus pour "faire en sorte que chacun mette ses déchets au bon endroit pour que nous n'ayons plus à le faire", souligne Baptiste Massin. En effet, de nombreux passants s'adressent aux ploggueurs sur leur passage, les félicitant de leur engagement citoyen.

Que chaque fumeur ait son cendrier portatif
Entre les allées du jardin, Véronique n'hésite pas à donner de grands coups de pied dans les tas de feuilles mortes pour débusquer le moindre déchet : "c'est fou le nombre de papiers gras de croustillons de la fête foraine que je trouve", se désole-t-elle. "Les gens confondent les bosquets du parc pour des poubelles, remarque une autre volontaire, ils jettent par les grilles depuis le trottoir!" Sans compter les centaines de mégots coincés entre les pavés sur le trajet jusqu'au parc. "Il faudrait plus de cendriers publics, lance une volontaire, ou que chacun emmène un petit récipient hermétique pour garder ses mégots jusqu'à la prochaine poubelle, comme des petits pots pour bébés." Car les filtres à cigarettes contiennent notamment de l'acétate de cellulose, un plastique qui met plus de dix ans à se décomposer. Il suffit d'un seul mégot pour polluer jusqu'à 500 d'eau. Or les mégots sont la principale pollution des océans.

Au bout d'une heure à cette allure, les petits groupes sont revenus place du Plot pour comptabiliser leur récolte : pas moins de 20 sacs contenant un total de 33 kg de déchets pesés par le coach sportif ponot Baptiste Massin à l’origine de l’initiative. Des déchets ensuite triés et jetés dans les bonnes poubelles.

----Encore mieux que de jeter ses ordures dans la poubelle, il y a le Zéro Déchets : l'achat sans emballage, en vrac. Ça demande un peu d'organisation, alors voici quelques conseils pour débutants volontaires.-----Des gants et sacs poubelle sont fournis. Autrement, chacun peut s'apporter des gants de jardinage (à laver ensuite) et une boîte en carton ou sac en papier épais afin de n'utiliser que des matériaux recyclables. L’association Plogging Fit Run Sports organise une session par mois. La prochaine est fixée au samedi 10 novembre à 11h. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Et les idées de secteur à ratisser aussi puisque, pour la prochaine, Baptiste Massin a décidé de demander aux futurs participants de choisir eux-mêmes.

Annabel Walker


> Voir notre reportage du plogging du 15 septembre dernier :

Plogging dans le Puy from Zoomdici Haute-Loire on Vimeo.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire