Le Pape est toujours invité au Puy-en-Velay

Par Olivier Stevens jeu 07/10/2021 - 11:30 , Mise à jour le 07/10/2021 à 11:30

Le père Dursapt, administrateur diocésain du Puy-en-Velay, a été reçu par le pape François, le 23 septembre dernier. Une audience rare et exceptionnelle. Il nous raconte cette rencontre et nous explique les projets du diocèse.

Les évêques d'Auvergne-Rhône-Alpes et d'Ile de France sont revenus d'un pèlerinage à Rome dans le cadre des visites "ad limina". Cette visite qui tire son nom du latin "ad limina apostolum", "au seuil des basiliques", désigne la visite que chaque évêque ou administrateur diocésain fait tous les cinq ans environ au Saint-Siège. Il s'agit d'abord d'un pèlerinage sur les tombeaux des apôtres Saint-Pierre et Saint-Paul qui permet également de renforcer les liens avec Rome ainsi qu'entre diocèses voisins et entre provinces proches. Le Père Dursapt, administrateur diocésain du Puy-en-Velay, répond à nos questions.

Zoomdici : A quoi sert une visite à Rome ?

Père E. D. :  Les visites ad limina permettent aux évêques de "relancer le zèle apostolique". Le séjour dans la ville éternelle est également pour eux l'occasion de rencontrer les différents dicastères (ministères) qui composent la Currie romaine. Au sein de chaque groupe, un évêque est désigné comme référent. Il est chargé de présenter une synthèse au Cardinal en charge du dicastère rencontré. Lors de ces visites, chaque jour, les évêques ont célébré dans une des quatre basiliques majeures: Saint-Jean-de-Latran, Saint-Pierre, Saint-Paul-hors-les-murs et Sainte-Marie-Majeure. Ensuite, nous avons rencontré le Saint-Père en groupe. Enfin, nous avons participé à des rencontres avec l'ambassade de France près le Saint-Siège et à des conférences ouvertes au public.

"Une rencontre avec le Pape suscite de profondes réflexions, de nouvelles questions"

Zoomdici : Comment s'organise une rencontre avec le Pape ?

Elle se prépare longtemps à l'avance. D'abord par un rapport quinquennal qui présente une vue d'ensemble du diocèse. En pratique, il s'agit d'un rapport de 80 à 100 pages que nous mettons environ six mois à préparer. Cela suscite de profondes réflexions, de nouvelles questions, qui entraînent d'autres actions et décisions.

"Qui peut répondre aujourd'hui aux multiples questions de la société civile ?"

Vous sentez-vous en phase avec l'évolution de la société civile ?

Qui peut répondre aujourd'hui aux multiples questions de la société civile ? De fait, nous vivons aussi cette difficulté également. nous essayons toujours de nous interroger sur des questions de fond. Là où une réflexion s'impose, pour éviter de nous retrouver dans une impasse. Etre à l'écoute est plus que jamais capital. Nous recherchons la juste mesure. Notre réflexion a évolué dans beaucoup de domaines. Par exemple, nous parlions il y a quelques années de "pastorale familiale". Aujourd'hui, nous préférons l'expression "pastorale des familles". Chacune est différente et cela permet d'intégrer différents profils.

Le Père Emmanuel Dursapt assure l'intérim en attendant un nouvel évêque.
Le Père Emmanuel Dursapt assure l'intérim en attendant un nouvel évêque. Photo par Olivier Stevens Zoomdici

"N'attendez jamais trop longtemps." Le Pape François

Zoomdici : Qu'avez-vous ressenti au moment de rencontrer le Pape François ?

C'est très particulier dans une vie d'homme, et pas seulement d'homme d'église de rencontrer le Saint-Père. C'est à la fois un chef spirituel et un chef d'Etat. Je dirais que c'est un être transparent et direct. Je l'ai trouvé joyeux, paisible et clair. Très proche aussi. Il nous a tous serré la main. Il utilise toujours des images concrètes quand il parle. Nous sommes quand même restés 2h20 avec lui. De notre conversation, il me reste une phrase: "N'attendez jamais trop longtemps."

Zoomdici : Le Pape viendra-t-il au Puy-en-Velay prochainement ?

Je n'ai aucune information à vous donner ni dans le sens d'une confirmation, ni dans le sens d'un démenti. Le Pape est toujours invité.

"La visite du Pape suscite toujours un très fort intérêt médiatique"

Zoomdici : En quoi sa visite serait-elle importante ?

Cela suscite toujours un très fort intérêt médiatique. Comme le Pape est porteur d'un message, sa visite permettrait de mettre celui-ci en lumière. Cela éveille toujours de l'intérêt. En outre cela rend possible l'évolution de beaucoup de dossiers.

"Je ne peux pas engager de nouveaux projets"

Zoomdici : Comment se passe la vacance épiscopale ?

Une formule résume bien la situation actuelle: "Il faut entretenir le jardin sans faire de nouvelles plantations". Je ne peux pas engager de projets nouveaux. Cela dit, la nonciature agit vite et nous sommes ici dans une situation paisible. Il y a certes une vacation pour le moment mais elle ne durera probablement que quelques mois, pas plus d'un an.

"Le musée de la Bible est déjà ouvert mais il est appelé à s'agrandir"

Par ailleurs quelques projets pratiques avancent. Sur le site du Consulat nous voulons perpétuer le foyer, créer un lieu d'aumônerie pour les jeunes, créer aussi des chambres d'étudiants. Pour cela nous n'engagerons pas de fonds propres. 

Un autre chantier: le Musée diocésain. Le musée de la Bible est déjà ouvert mais il est appelé à s'agrandir. La première salle, la salle "judaïque" est déjà faite, c'est celle du bas car elle correspond aux fondations, à l'ancien Testament. Les travaux et la muséographie prendront 2 à 3 ans.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

2 commentaires

du

ven 08/10/2021 - 21:02

Et bien qu'il vienne au Puy ce vieux pape catholique. Ici comme ailleurs il pourra rencontrer  les nombreuses victimes de ses prêtres repus d'avoir bafouer l'innocence enfantine pendant des siècles. Et si il ne veut pas les voir, par crainte de s'abimer les yeux, elles n'hésiteront pas à venir vers lui pour demander réparation des crimes commis.

"On lui amena aussi les petits enfants, afin qu'il les touchât". Luc 18/15

 

 

od

jeu 07/10/2021 - 21:52

Pour l'avoir côtoyé cet été à Rome lors d'une célébration, on sent que son âge pèse sur sa vie qu'il préfèrerait certainement plus vive. Il est extrêmement estimé et très applaudi par des populations de tous pays et parmi les personnes qui l'approchent, les gens sont jeunes, incroyablement jeunes mais, certes, c'était l'été à Rome et il faisait très chaud ce qui peut rebuter ceux qui redoutent la chaleur. Je reste extrêmement marquée par la jeunesse qui souhaitait l'approcher et par une bienveillance sincère et extraordinaire de sa part. Puissent les voeux des autorités qui l'invitent être entendus !