Le nouveau Crédit Agricole inauguré en grande pompe

Par Nicolas Defay lun 07/02/2022 - 16:45 , Mise à jour le 07/02/2022 à 16:45

2 500 m² pour les 120 employés du Crédit Agricole dans la structure toute neuve à Vals-près-le-Puy. Pour honorer comme il se doit ce dôme de verre et de métal à 6 millions d’euros, tout le gratin du Puy et du département ont répondu à l’appel de son dirigeant. 
(Vidéo en accéléré des travaux en introduction de l'article)

L’édifice a été baptisé Cascade. À la question de savoir pourquoi ce nom donné au nouveau site du Crédit Agricole, l’architecte ponot Pierre Granier (agence Berger Granier), répond : « Car nous avons opté pour l’utilisation d’une quantité de verre très importante, avec des baies très hautes et élancées. D’autre part, ce nom fait référence à notre région volcanique, sa cascade de la Beaume et le mouvement de l’eau. Avec tout ce verre, on a l’impression d’une chute d’eau à l’intérieur du bâtiment, et une vision très transparente sur l’extérieur. »

« 90 % des travaux ont été réalisés par des entreprises localisées sur le bassin ponot »

Commencé au début de l’année 2020, le grand chantier a duré 15 mois. Métal, verre, aluminium et un soupçon de maçonnerie pour les ascenseurs composent cet édifice de trois étages, totalisant une surface de 2 500 m² posée sur une parcelle de 22 000 m².

« 90 % des travaux ont été réalisés par des entreprises localisées sur le bassin ponot et à proximité, assure Pierre Granier. Sur les 22 lots, 20 ont été octroyés à des entrepreneurs du coin. C’était très important pour nous de faire appel à leurs services, non seulement pour faire travailler la main d’œuvre et les talents de notre territoire, mais aussi parce que ces gens-là font potentiellement partis des clients du Crédit Agricole ».

Dans l’édifice valladier, les employés s’occupent de 525 000 clients en Haute-Loire et au-delà. La fusion entre le siège du Crédit Agricole Haute-Loire et celui de la Loire a été effectuée en 1991.

Parlementaires, institutions, partenaires, Elus...présents pour l'inauguration.
Parlementaires, institutions, partenaires, Elus...présents pour l'inauguration. Photo par Nicolas Defay

Un amphi de 150 places

Si les étages du haut sont dédiés aux personnels avec des bureaux structurés en open space modulables à souhait, le rez-de-chaussée est principalement occupé par deux grands espaces. « Ici, là où se trouve les invités du jour, c'est la salle de réception, montre Cyril Rebut, responsable communication au Crédit Agricole. Et à côté, il y a un amphithéâtre de 150 places qui est mis, à l’instar de la salle de réception, à disposition de nos partenaires comme le district du Puy Foot par exemple ».

« Son espace était bien trop grand pour les 120 employés de la banque »

Acoustique de pointe, protection thermique la plus moderne, modularité infinie... « la conception du bâtiment a été pensée avec les meilleurs matériaux », selon l’architecte. D’autre part, la « charte verte » inhérente à l’édifice a obligé les responsables à appliquer un minutieux tri des déchets durant toute la durée du chantier. L’ancien édifice de 5 500 m² toujours debout a été racheté, quant à lui, par l’Urssaf service Pajemploi.

« Le complexe existe depuis 1979, souligne Gérard Ouvrier-Buffet, Directeur général de la Caisse régionale Crédit Agricole Loire Haute-Loire. Mais outre ses murs vieillissants, son espace était bien trop grand pour les 120 employés de la banque. D’autre part, nous louions régulièrement les locaux à des entreprises comme par exemple à la Maroquinerie. Une activité qui normalement ne fait pas partie de nos fonctions ».

Toujours à Vals, l'ancien grand bâtiment a été racheté par l'Urssaf.
Toujours à Vals, l'ancien grand bâtiment a été racheté par l'Urssaf. Photo par Nicolas Defay

Entre 2016 et 2021, Crédit Agricole a investi plus de 100 millions d’euros pour moderniser leurs différentes antennes à travers la France

« Les deux sites fonctionnent ainsi main dans la main »

Gérard Ouvrier-Buffet termine : « En même temps que nous construisions ce nouvel espace à Vals-près-le-Puy, nous rénovions également le siège à Saint-Etienne (Budget, 48 millions d’euros, Ndlr). Car les deux sont totalement complémentaires. Dans la Loire, c’est plutôt les services de la logistique, la comptabilité finance ou encore les ressources humaines qui sont concentrés. À Vals, ce sont les assurances emprunteurs, les comptes et la gestion des clients, l’épargne et les crédits, ainsi que les successions. Les deux sites fonctionnent alors main dans la main ».

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

2 commentaires

la

mar 08/02/2022 - 09:01

quelle honte autant d'argent ! Tout ceci montre vraiment que ces décideurs fonctionnent encore dans l'ancien temps ! Aujourd'hui où il faut concilier économie et écologie c'est vraiment hallucinant de voir un projet comme cela. Cela fera une grosse verrue de plus dans notre ville ! Encore un bâtiment qui deviendra vite immonde dans peu de temps. Le monde de l'argent a encore de beaux jours 

bc

lun 07/02/2022 - 17:17

Petits épargnants et emprunteurs qui scrupuleusement honorent leurs mensualités doivent être ravis de l’investissement de 100 millions d’€ et de cet écrin de verre pour réceptionner le gratin altiligerien !!!

Notre monde ne manque t’il pas un peu d’humilité ou chaque fin de mois les clients comptent leurs trésoreries pour faire le plein d’essence et retourner au travail pour continuer à honorer leurs engagements financiers !!!