Le Nord-Ouest du bassin du Puy placé en alerte à la sécheresse

ven 17/07/2015 - 12:00 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:35

Depuis le 17 juin un temps particulièrement sec et chaud s’est installé sur l’ensemble du département. Celui-ci a été classé en alerte à la canicule plusieurs jours de suite dans la première quinzaine de juillet. Compte tenu de cette situation climatique et des débits observés sur certains cours d’eau, un arrêté préfectoral de restriction des usages de l’eau a été pris le mercredi 8 juillet 2015.
Les secteurs de l'Allagnon, l'Allier aval et la Loire amont avaient alors été placés en état d'alerte. Il s'agit du Brivadois jusqu'à La Chaise-Dieu et du quart Sud-Est du département, de Brives-Charensac à Saint-Paul de Tartas et de Bains aux Estables. Dans ces secteurs, les habitants n'ont pas le droit, par exemple, d'arroser leur jardin, de laver leur voiture ou de renouveler l'eau de leur piscine.

Le Nord-Ouest du bassin du Puy en plus
Depuis, l’observation des débits des cours d’eau montre "une baisse régulière pour certains d’entre eux et une relative stabilité pour d’autres", annonce la préfecture de la Haute-Loire ce vendredi 17 juillet 2015. "Dans ces conditions, constate-t-elle, une actualisation des mesures de restriction des usages de l’eau est nécessaire". Un nouvel arrêté préfectoral de restriction des usages de l’eau a donc été pris ce jeudi 16 juillet 2015.
Cet arrêté classe quatre zones géographiques du département en situation d’alerte (Allagnon, Allier aval, Loire Amont et, depuis ce vendredi, Borne). Huit autres zones sont classées en vigilance (Allier moyenne, Allier Amont, Lit mineur de la Loire, Loire aval, Loire moyenne rive gauche, Loire moyenne rive droite, Haut-Lignon, Dorette) et une zone est en situation hydrologique normale (Lit mineur Allier). A noter que la rivière Allier n’est pas concernée par les restrictions d’usage de l’eau même dans sa traversés de la zone Allier aval.

> Télécharger la carte des secteurs en restriction d'eau (en jaune)
(Il est conseillé de zoomer pour pouvoir lire le nom des communes)

Les mesures de restriction sont les suivantes :

  • Alerte (en jaune)

Sont provisoirement interdits les usages suivants :
l’arrosage des jardins d’agrément, pelouses, espaces verts, qu’ils soient publics ou privés,
l’arrosage des golfs, sauf les départs et greens qui peuvent être arrosés uniquement la nuit de 20 heures à 8 heures le lendemain,
les fontaines publiques raccordées au réseau d’eau potable,
l’alimentation des plans d’eau autres que ceux autorisés en tant que piscicultures de production,
le remplissage en eau (sauf pour le premier remplissage après la construction) et le renouvellement de l’eau des piscines des particuliers,
le lavage des véhicules hors installations professionnelles à haute pression ou à recyclage d’eau, à l’exception des véhicules soumis à une obligation réglementaire (véhicule sanitaire, alimentaire…) ou technique (bétonnière…),
le nettoyage des extérieurs des bâtiments (murs, toitures, sols,…),
l’arrosage des trottoirs et voies publics ou privés, sauf pour impératif sanitaire.

Sont provisoirement interdits de 8h à 20h les usages suivants :
l’arrosage des potagers,
l’arrosage des terrains de sports de toute nature,
l’irrigation par aspersion des prairies naturelles ou artificielles et des cultures, sauf cultures florales, maraîchères et fruitières.

  • Vigilance (en bleu)

Pas d’interdiction
Information des usagers sur la situation hydrologique.
Recommandations auprès des particuliers et des acteurs économiques.
Les gestionnaires d’unités de distribution d’eau potable redoublent de vigilance sur la situation de leur ressource en eau.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire