Le Monteil : « Empêcher toute intrusion inopportune dans les établissements scolaires »

Par Nicolas Defay mer 08/09/2021 - 17:00 , Mise à jour le 08/09/2021 à 17:00

Le bourg compte moins de 700 habitants, ancré dans un petit département rural, loin des éventuelles violences citadines des grandes métropoles. Mais pour que la sécurité et des enfants et des professeurs soit tout de même optimum dans leur école, la ville du Monteil continue ses dispositifs de prévention afin d’interdire tout accès aux personnes non désirées.

Orléans, Toulouse, Albi, Grasse. Leurs points communs ? Elles ont toute inscrit dans leur Histoire des drames inoubliables, marquant au fer rouge sang la liste des victimes. Et celles des tueurs. Des assassins perpétrant leurs crimes entre les murs même des écoles de la ville. Certes, ces agglomérations sont plus importantes que Le Monteil, plus denses, plus enclines à la mixité sociale. Mais malgré tout, est-ce que ces cités aussi grandes ou petites soient-elles auraient pu un instant imaginer subir ces horreurs ? L’école de Toulouse, où trois enfants sont abattus à bout touchant le 19 mars 2012. L’école d’Albi, où une enseignante se fait mortellement poignarder en pleine salle de classe par une déséquilibrée, le 4 juillet 2014. Que ce soit la plus grande des agglomérations ou le plus petit des bourgs, personne ne peut croire que cela puisse arriver chez soi. Et pourtant.

« S’il y a quelques années, les mesures de sécurité dans une école consistaient simplement à empêcher les enfants de sortir pour faire l’école buissonnière, aujourd’hui il en est tout autrement » Mairie du Monteil

« L'école fait partie des bâtiments publics à protéger prioritairement »

« La prévention est au cœur des préoccupations de l'équipe municipale, et la sécurité un des sujets phares, explique la municipalité du Monteil. Depuis leur profession de foi et celle du maire Christophe Pal, ils en ont fait un cheval de bataille. »

Les services de la ville du Monteil ajoute : « S’il y a quelques années, les mesures de sécurité dans une école consistaient simplement à empêcher les enfants de sortir pour faire l’école buissonnière, aujourd’hui il en est tout autrement. Compte tenu des évènements tragiques dont notre pays a cruellement été victime cette dernière décennie, l’école fait partie des bâtiments publics désormais à protéger prioritairement. » Elle assène clairement : « L'objectif est d’empêcher toute intrusion inopportune dans les établissements scolaires ».

Les marquages au sol rafraichis pour coordonner toute circulation. Photo par Mairie du Monteil

PPMS : Plan de Protection de Mise en Sûreté

Après avoir sécurisé l’enceinte de l’école des Deux fontaines il y a quelques années, la nouvelle équipe municipale avait réalisé des travaux dans le cadre de la mise en sécurité aux abords du bâtiment, l’année dernière. « Les marquages viennent d’ailleurs d’être rafraîchis pour cette rentrée scolaire », précise l’équipe du Monteil. Le renforcement de la sécurité des écoles est prévu à cet effet, dans le cadre du PPMS (plan de protection de mise en sûreté) conformément aux directives du ministère de l’Éducation Nationale.

« Elle a suivi l’avis et les préconisations du Major Lac Stéphane »

Durant les vacances scolaires estivales, la municipalité s’est ainsi concentrée sur la partie intérieure du bâtiment scolaire. « Pour ce faire, elle a suivi l’avis et les préconisations du Major Lac Stéphane, référent sûreté de la Gendarmerie Nationale, confie les services de la Ville. L’objectif étant d’assurer la sécurité des élèves et des personnels de l’école. Une attention particulière a été portée également sur les abords de l'établissement puisque les marquages réglementant la circulation piétonne et automobile ont été rafraîchis ».

Des arrêts "dépose minute" ont été matérialisés récemment. Photo par Mairie du Monteil

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire