Le HOPC joue sa survie en N3, les jeunes de tout cœur avec eux

ven 27/05/2016 - 19:51 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

Le Handball Olympique Le Puy-Chadrac (HOPC), actuellement 10ème, se déplacera à Loriol-sur-Drôme (2ème) pour la 22e et dernière journée du championnat ce samedi 28 mai à 21h. Pour ne pas descendre, les Ponots doivent remporter la victoire lors de la dernière rencontre, à l'extérieur, chez une équipe qui joue les premiers rôles.
Cournon s'est incliné 36-31 à Vaulx-en-Velin donc l'espoir est encore là. Il faut que le Puy l'emporte déjà, et que Cournon ne l'emporte pas dans le même temps. Le cas échéant, il faudra disputer un match de barrage (qui aura lieu dans la Creuse) pour se maintenir en N3.

Au micro de Zone Mixte 
Romain Dureau est l'entraîneur de l'équipe des - de 18 ans du HOPC. Nous l'avons reçu dans le cadre de notre émission hébdomadaire Zone Mixte, en partenarait avec RCF Haute-Loire, le 9 mai dernier  (vous pouvez retrouver l'intégralité de l'émission en suivant ce lien).
La saison était terminée et l'équipe se maintient au niveau national. Mais on attend avec une certaine angoisse le résultat de l'équipe fanion à  à Loriol-sur-Drôme pour cette dernière journée de championnat de N3.

Ce maintien acquis très tôt a-t-il cassé la dynamique positive du groupe ?
La configuration du championnat des -18 ans est assez particulière. Pouvez-vous nous expliquer comment on peut assurer un maintien à mi-saison ? La poule haute correspond à une sorte de playoffs ? Comment expliquez-vous la belle performance de votre groupe sur la première moitié de championnat ? La deuxième phase a en revanche été beaucoup plus compliquée. Pourquoi ? Ce maintien, qui était l'objectif, acquis très tôt a-t-il cassé la dynamique positive du groupe ?


L'équipe fanion est en péril... Est-ce que ça risque d'être compliqué pour conserver les jeunes joueurs ? 
D'un point de vue personnel, comment avez-vous vécu cette saison ? Comment accompagne-t-on les jeunes appelés en séniors ? Est-ce une force pour eux ? Ou un danger ? L'équipe fanion fait rêver, c'est une vitrine du club, mais elle est en péril... Est-ce que ça risque d'être compliqué pour conserver les jeunes joueurs ? 
Vous pouvez nous rappeler le scenario souhaité pour que le Puy parvienne à se maintenir en N3 ? C'est difficile lorsqu'on ne maîtrise pas son destin ? Et même si le scenario souhaité se produit, il faudra encore disputer un match de barrage ?

 


Les J.O. et le statut pro
On revient un peu sur les passerelles entre équipes de -18 ans et séniors. A-t-on suffisamment de maturité physique à 18 ans pour rejoindre les équipes séniors ? Jouer en sénior leur permet de progresser plus vite ? Un mot de l'équipe de France aussi. Un regard sur le groupe de l'équipe de France pour les JO de Rio cet été. C'est une poule à portée de la France ? Le Qatar peut-il être considéré comme un sérieux client pour ces JO car cette fois, ils ne joueront pas à la maison ? La finale chez eux en championnats du monde, c'était un feu de paille ? Quant aux filles, peuvent-elles faire un bon tournoi olympique ? 
Dernière chose : on sait que la France est l'une des très très grandes nations du handball, mais pour autant, où en est-on de la professionnalisation ? A partir de quel niveau peut-on en vivre ? On a donc des équipes, dans la poule du Puy, où certains joueurs sont susceptibles d'être professionnels ? 


Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire