Tous

Yssingeaux

Le gymnase de Retournac sortira de terre en septembre 2019

lun 15/10/2018 - 12:15 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:55

"La première pierre, c'est has been," a ironisé le maire de Retournac, samedi dernier, soit le 13 octobre 2018. Ainsi, au lieu de procéder à la pose classique de celle-ci, Pierre Astor a donc proposé au président de Région, Laurent Wauquiez, de manoeuvrer la grue à distance afin de déposer une grille de fondation à l'emplacement du futur complexe.
Un équipement idéalement situé
L'édifice se situera idéalement en face du collège, à côté de l'école primaire et du stade synthétique et ceci quasiment en centre-ville. Ce sont six cents scolaires ainsi que les associations sportives qui profiteront dès septembre prochain de la nouvelle structure sportive.
----Dans une interview à Jean-Jacques Bourdin en 2013, Marion Bartoli a expliqué qu'elle s'entraînait dans un boulodrome non chauffé où les nids de poule cotoyaient les stalactites. Qui plus est la salle n'offrait pas de recul, l'obligeant à jouer sur la ligne de fond. Mais à cet « éloge » des équipements sportifs de Retournac, elle ajoute que ce sont justement ces conditions qui ont forgé son caractère pugnace.-----Une priorité depuis des années
Les avis étaient unanimes parmi tous les habitants et représentants d'associations présents lors de la cérémonie. "Ce gymnase est un équipement primordial pour nos jeunes. Ça fait très longtemps qu'on en parle. C'est une priorité depuis des années car les enfants, jusque maintenant, allaient faire leur sport à l'intérieur du boulodrome, espace qu'il fallait désensabler le lundi matin et resabler le samedi pour le club de pétanque", expliquaient Patricia, Stéphanie et Nadine, trois Retournacoises de 50 ans.
Des artisans made in Haute-Loire
Pour Laurent Wauquiez, "il s'agit d'une structure attendue depuis très longtemps. C'est un très beau projet, installé  vraiment au bon endroit. En plus, tous les artisans qui vont travailler sur ce chantier ne sont que de la Haute-Loire", s'est-il réjoui. Le coût total des travaux s'élève à 2 874 000 euros. La Région a débloqué 400 000 euros en co-financement avec la commune, le Département, qui lui a apporté 300 000 euros, la communauté de communes des Sucs qui a donné 87 970 euros et l'Etat 300 000 euros dans le cadre de la DETR (Dotation d'Equipement des Territoires Ruraux). Ce qui laisse un peu plus de 1,7 millions d'euros à la charge de la commune de Retournac.
M-A.B.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire