Le forcené de Beauzac avait une carabine chargée près d'une fenêtre

Par Annabel Walker dim 05/09/2021 - 12:18 , Mise à jour le 05/09/2021 à 12:18

L'agent des services techniques de Beauzac qui avait brandi une arme à feu face à ses collègues, jeudi 1er septembre, est en détention provisoire. Son revolver était chargé à blanc mais chez lui, les gendarmes ont trouvé  une carabine chargée près d'une fenêtre et des armes blanches de catégorie D. L'homme, d'une cinquantaine d'années, sera jugée en comparution immédiate ce lundi 6 septembre.

Le procureur de la République du Puy-en-Velay, Nicolas Rigot-Muller, a diffusé ce communiqué ce samedi en fin de matinée :

"Un individu porteur d'une arme de poing et au comportement inquiétant, a été interpellé le 1er septembre à Beauzac par le PSIG [peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie, Ndlr] d'Yssingeaux. Un bouclage du périmètre avait été installé pour éviter toute mise en danger des riverains et des gendarmes intervenants. Le revolver trouvé en sa possession était chargé de munition à blanc.
La perquisition de son domicile a permis de découvrir une carabine chargée près d'une fenêtre donnant sur l'extérieur, ainsi que des armes blanches de catégorie D.
Le mis en cause est âgé d'une cinquantaine d'années. Placé en garde à vue pour infractions à la législation sur les armes (port, transport et détention d'armes de catégorie B) et outrages commis au moment de son interpellation, il a été déféré au tribunal judiciaire du Puy en Velay le 3 septembre 2021. Il a été placé en détention provisoire jusqu'à l'audience de comparution immédiate du 6 septembre 2021.
"

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés