Le festival du Monastier fête ses 30 ans... en photos

jeu 31/05/2018 - 15:06 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

Pour ses 30 ans, le festival du Monastier-sur-Gazeille vous fait découvrir son histoire à travers une exposition composée des meilleurs clichés photo du festival, de l'historique des affiches et des différentes tenues des bénévoles. A découvrir jusqu'au 15 juin au centre culturel de Saint-Germain-Laprade.
15 ans de photos à trier
30 ans de festival au Monastier, c'est trente affiches, autant de t-shirts différents mais surtout des milliers de photos qui ont immortalisé chaque moment fort du festival.
Mais “L'équipe photo” du festival du Monastier a dû trier dans 15 ans de photographies (depuis l'arrivée du numérique en 2003) pour dénicher les meilleurs clichés du festival.
30 photos de 18 photographes différents ont finalement été sélectionnées. Ces dernières mettent principalement en scène des artistes en pleine performance scénique. Cependant les bénévoles du festival ne sont pas mis aux oubliettes. Ils sont 120 chaque année. Une grande fresque a été érigée en leur honneur afin de ne pas oublier que c'est aussi grâce à eux que le festival existe.
----Céline Donzeli et Nadia Roux ont déja exposé leur travail photographique au centre culturel de Saint-Germain-Laprade avec l'exposition "Au détour d'un chemin..."-----Une scénographie en cuivre et en lumière
Il aura fallu pas moins de dix heures de travail à Céline Donzelli, Nadia Roux, Richard Maurin et Yves Gayton pour installer cette exposition où rien n'est laissé au hasard. Des instruments à vent sont mis en lumière, les photos sont accrochées par du fil de couleur cuivré et les t-shirts sont suspendus dans les airs. Un travail méticuleux qui sera de nouveau exploité jusqu'au mois d'octobre à l'Hôtel du Département et au village du Monastier.
----Le Collectif du Monastier donnera un avant-goût musical du festival le vendredi 8 juin à 19h au Centre Culturel de Saint-Germain-Laprade.-----Une programmation exigeante
En trente ans, le festival a vu sa notoriété s'accroître progressivement. Si bien que des artistes tels que Ibrahim Maalouf ou les Blues Brothers s'y sont produits. Céline Donzéli, photographe du festival, raconte : “On peut avoir tendance à associer la musique cuivre à de la musique de fanfare et cela n'intéresse pas forcément tout le monde. C'est pourquoi le festival, anciennement festival des cuivres, a changé de nom pour devenir le festival du Monastier”. Tous les styles musicaux sont donc inclus dans la programmation du festival par l'intermédiaire de l'exigence des programmateurs. “Il suffit d'un trompettiste dans un groupe de métal pour que ce dernier puisse faire partie de la programmation”, assure Céline Donzelli.
La 30e édition, du 4 août au 10 août, ne dérogera pas à la règle. Au programme : jazz, funk, classique, worldmusic, balkans, baroque, groove, etc.

V.B.

Le programme détaillé ici.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire