Le COP signe "sa plus belle"

dim 26/01/2014 - 19:55 , Mise à jour le 26/11/2020 à 17:49

Les supporteurs étaient venus nombreux pour soutenir leur équipe au stade Lafayette, ce dimanche 26 janvier à 15h. Les locaux qui luttent pour le maintien affrontaient Montélimar. Une équipe mieux classée qui descend juste de Fédérale 2. Après la défaite à Ampuis la semaine dernière, le président ponot Gérard Roméas qualifiait ce match face à Montelimar comme "le tournant de la saison". Il espérait de plus que le public réponde présent. Ses veux ont été exaucés avec une double satisfaction pour Gérard Roméas. En effet, ses joueurs se sont joliment imposés 24 à 16 devant un public très en forme.

Un match gagné en deuxième mi-temps
Le coup d'envoi est donné. Il est 15h, le temps est gris et la pelouse grasse. Le combat s'annonce difficile et acharné. Les locaux ont une revanche à prendre face une équipe de Montélimar qui les avait dominé au match aller.
Comme tout match de rugby qui se respecte, l'engagement est de mise. La première mi-temps se joue aux pénalités avec un léger avantage pour les visiteurs : 6 à 3.
La seconde mi-temps est tout autre. Après avoir concédé une nouvelle pénalité (9-3), le COP inscrit un essai collectif que Faisandier transforme. Le COP est devant : 10-9. Le public pousse encore, les joueurs font de même, jusqu'à ce que Dufour inscrive un deuxième essai. Faisandier transforme. 17-9.
Dans la foulée c'est même la cerise sur le gateau, avec encore Faisandier, qui décide de traverser le terrain pour inscrire un troisième essai et par la même occasion de le transformer. 24-9. Les Ponots ont plié le match et tiennent leur point bonus. Mais c'est sans compter sur l'adversaire du jour qui, en fin de match, inscrit un essai collectif qui prive les locaux de ce point précieux. Mais la victoire est bien là. Score final 24-16.

"Une part du contrat"
Pour cette fin de saison, le staff du COP s'est fixé un objectif : gagner les trois derniers matchs à domicile. "On a rempli une part de notre contrat" explique Patrick Labastie, très ému après la victoire de ses joueurs.
Comme d'habitude, les locaux ne sont pas arrivés à se mettre à l'abri en première mi-temps "Mais les joueurs ont joué avec leurs tripes et c'était vraiment un beau match à regarder" se réjouit le coach ponot. Seule ombre au tableau, les Ponots, réduits à 13, en encaissant cet essai en fin de match, n'ont pu conserver le point bonus. Le n°9 ponot, Jordan Enguehard explique "Malgré les conditions difficiles, on a fait un match sérieux"

Le staff félicité
Une fois le match terminé, Luc Laurent, le vice-président du COP s'est empressé de rejoindre Patrick Labastie pour féliciter le travail du staff ponot. "On a la chance d'avoir un staff extraordinaire qui n'a rien lâché au cours de la saison, qui n'a jamais douté sur la qualité de ses joueurs. C'est très important. Grâce à ça on arrive à faire des résultats".

Remonter au classement
Le COP signe là sa quatrième victoire de la saison, à chaque fois à domicile. "Maintenant les adversaires se ressemblent tous" maintient Patrick Labastie. Lui et ses hommes vont désormais tenter de grappiller des points pour remonter au classement.
Le 16 février prochain, le COP se déplace à Rives Renage, un adversaire direct pour le maintien. Une équipe que les Ponots avaient battu 16 à 13 au match aller.

V.B

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire