Le collège Lafayette a la main verte

Par Nicolas Defay mar 29/12/2020 - 16:00 , Mise à jour le 29/12/2020 à 16:00

En 2020, le collège Lafayette du Puy est engagé dans un vaste projet s’inscrivant dans une labellisation "Etablissement en démarche globale de développement durable (E3D)". Retour sur la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, du 21 au 29 novembre, qui a permis de mettre l’accent sur les opérations conduites.
 

Comment réduire les gaspillages et que deviennent ces déchets ? Telles sont les principales questions qui ont été développées aux élèves et par des élèves du collège Lafayette ponot durant la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets. "Sensibiliser aux écogestes du quotidien devrait avoir un impact sur leurs habitudes, leur mentalité, et leur faire comprendre l’importance d’agir maintenant, explique Céline Sabatier, professeure documentaliste.

Prendre conscience de notre propre gaspillage

Pour donner toutes les informations et toutes les réponses de façon concrètes aux élèves, Stéphane Ollier, Maître composteur à la Communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay, est venu éclairer les collégiens. Entre autres solutions pour réduire les déchets enfouis, il a notamment conseillé d'effectuer en amont un tri sélectif des détritus à l'ensemble de l'établissement. Ainsi, des étudiants en classe de 5ème ont mené une enquête sur les différents types de déchets produits au self. Tous les jours pendant une semaine, ils ont pesé les déchets alimentaires pour évaluer la masse en question. L'objectif ? Faire prendre conscience à tous leurs camarades du gaspillage de chacun mais aussi d'une seconde vie possible pour certains détritus en particulier.

"Les élèves du collège Lafayette sont mobilisés pour sauver la planète, sauver l'écosystème et sauver leur propre avenir"

Récemment, une table de tri a été installée pour permettre à chacun, guidé par un éco-délégué, de sélectionner les déchets de son plateau : pain et restes alimentaires sont remis à un agriculteur afin d’être valorisés et les déchets recyclables sont isolés. En parallèle, l'association Landestini aide les éco-délégués une fois par mois à mieux saisir l’importance de l’alimentation et les issues pour réduire le gaspillage alimentaire. "Dans un premier temps nous proposons des idées ou des solutions écologiques à mettre en place au collège, explique Amélie, éco-délégué de 4°. Nous recueillons aussi toutes les nouvelles idées pouvant être appliquées en ce sens".

Des déchets aux allures du Phénix

Tous les élèves et les personnels du collège sont aussi mis à contribution pour une meilleure gestion des déchets récoltés dans l’établissement. Les fournitures scolaires et administratives usagées comme les papiers ou les cartouches d’encre, ces dernières fortement polluantes, sont collectées. Elles sont ensuite remises à une entreprise spécialisée dans le recyclage de déchets dits "non recyclables". Celle-ci les transforme alors en mobilier d’extérieur, 100% recyclé et recyclable.

"Pour réduire notre consommation de plastiques, le collège Lafayette a remplacé le feutre pour tableau par l'usage de crayons en bois, précise Céline Sabatier. Ainsi, que ce soit les professeurs ou les élèves, tout le monde participe collective dans cette lutte écologique". D'autres idées fleurissent parmi les jeunes cerveaux pour toujours plus revaloriser les déchets produits tout en diminuant les divers gaspillages. "À l’heure du cinquième anniversaire des accords de Paris, les élèves du collège Lafayette sont mobilisés pour sauver la planète, sauver l'écosystème et sauver leur propre avenir", termine Emmanuel Forestier, principal du collège à la main verte.

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés