Le Ciné Dyke du Puy occupé par les intermittents et précaires

Par A.Wa mar 30/03/2021 - 07:08 , Mise à jour le 30/03/2021 à 07:08

Les métiers de la culture sont souvent itinérants, notamment en milieu rural. Alors le Collectif des Intermittents et Précaires de la Haute-Loire (CIP43) a quitté la Couveuse de Chadrac pour occuper un autre haut lieu de la culture du département : le Ciné Dyke du Puy-en-Velay.

Depuis ce lundi 29 mars, le collectif y porte ses revendications :

- Abrogation de la réforme d’assurance chômage.

- Reprise de l’activité dans tous les secteurs de la culture, de l'événementiel, de la restauration, de l’hôtellerie, du tourisme… dans tous les lieux et dans l’espace public avec la mise en place d’un soutien financier massif aux emplois et aux lieux de diffusion de l’art jusqu‘au retour à la normale afin d’assurer un accès à la culture au plus grand nombre.

- Prolongation de l’année dite « blanche » et son élargissement à tous les travailleurs précaires.

- Baisse immédiate du seuil d’accès à l’indemnisation chômage pour les primo-entrants, les intermittents en rupture de droits et les artistes auteurs.

- Garantie de tous les droits sociaux notamment congés maternité et maladie pour tous les salariés à l’emploi discontinu.

- Soutien aux caisses sociales spécifiques du spectacle – retraite, formation, médecine du travail, congés spectacles, etc. dont l’existence est menacée par la baisse des cotisations.

Le CIP43 aura occupé la Couveuse de Chadrac pendant une semaine, avant de la quitter par une marche colorée jusqu'au centre-ville du Puy ce samedi 27 mars.

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés