Le château de Chavaniac-Lafayette à la sauce américaine

dim 15/06/2014 - 14:55 , Mise à jour le 26/11/2020 à 19:21

C'est en 2009 que les travaux de rénovation du château de Chavaniac-Lafayette ont débuté. Non loin de 500 000 euros ont été nécessaires à la restauration de ce monument. C'est la raison pour laquelle l'association américaine French Heritage Society a décidé de remettre un prix de 18 555 dollars au Conseil Général propriétaire du château depuis 2009 et la donation de la fondation Lafayette.

Du beau monde
Cette affaire, suivie par Xavier Comte, a réuni de nombreuses têtes venues d'outre-Atlantique: Mme Dejoux, une dame américaine, venue avec toute sa famille, de qui provient la somme de 18 555 dollars. Cleyton Stanger, le consul des USA à Lyon ainsi que Kenneth Kero-Mentz, chargé des affaires étrangères au gouvernement des Etats-Unis. Pour représenter l'association French Héritage Society, deux Français, Denis de Kergorlay et Isabelle de Laroullière.

Des travaux importants
Les fenêtres étaient délabrées. Le toit était percé. Il pleuvait dedans” raconte Gérard Roche, le président du Conseil Général. C'est ainsi que la toiture, la menuiserie extérieure, les fenêtres et les volets ont été restaurés avec la somme de 500 000 euros. Gérard Roche justifie cet investissement par trois raisons : “D'abord parce que le château est un élément important du patrimoine et de l'histoire du département. Ensuite, parce que nous sommes en phase avec les idées que défendait Lafayette (Esclavage, DDHC) et enfin parce qu'il faut nourrir la richesse franco-américaine”.

“Chaque homme a deux patries,...
...la sienne et la France”. C'est avec cette citation de Thomas Jefferson, que Mme Dejoux, émue et avec un Français respectacle, a tenu à faire part de son amour pour la France. “Je suis tombée amoureuse de la France" déclare cette dernière. “Les Français ont toujours été les chouchoux des Américains” assure Denis de Kergorlay, président de l'association French Heritage Society. “Notamment par l'engagement français lors de la guerre d'indépendance. Mais aussi parce que la population jeune et dynamique des USA se passionne de la culture historique de la France” rajoute ce dernier.

Un buste offert pour l'occasion
Pour l'occasion, Agnès Rispal, sculpteuse renommée, a souhaité faire don d'un buste en bronze de Lafayette de sa fabrication. Un buste qui fait partie d'une série de bustes de personnages célèbres exposés un peu partout en France. “Je suis contente qu'il finisse ses jours içi” déclare Agnès Rispal.

25 000 enfants
En 1917, le château crée le préventorium Lafayette qui accueille les orphelins de guerre. Cette activité de soins pour les enfants se poursuivra jusqu'en 1966 dans des conditions pas toujours faciles. “Dans cette période, le château a accueilli 25 000 enfants français, russes, italiens, polonais” explique Xavier Comte. A partir de 1966, le château appartiendra au domaine public avant d'être donné au Conseil Général en 2009.

V.B

Plus d'informations sur le site Internet du Château Lafayette

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire