Le chantier du boulevard président Bertrand se poursuit

jeu 04/04/2019 - 11:21 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

Depuis le début de l’année 2018, déjà deux phases de travaux ont été effectuées sur le boulevard président Bertrand qui permet la liaison entre Vals-près-le-Puy et Le Puy-en-Velay. La première qui consistait à remplacer des canalisations d’eau a été réalisée entre le 22 janvier et le 6 avril 2018. La deuxième, axée sur des aménagements sur le réseau de chaleur bois, avait eu lieu entre le 25 juin et le 6 juillet 2018.
Réaménagement de la voirie et remplacement de l'éclairage public
Un an après donc, à compter du mois de juillet 2019, la circulation sur ce boulevard sera de nouveau perturbée en raison de travaux pour le réaménagement de la voirie fortement détériorée et le remplacement de l’éclairage public qui sera équipé de leds.

>> A lire aussi : Le boulevard Bertrand de Doue inauguré, reste à finaliser le chantier de la fibre

Côté voirie, le projet consiste en la réfection et au confortement de la chaussée sur 5 000 m², à l’aménagement d’un cheminement piétons, ainsi que d’une bande cyclable sur un seul côté de la chaussée.
Coût du chantier : 760 K€
Le coût des travaux est estimé à 760 000 euros financés à 50% par la Région Auvergne Rhône-Alpes, à 12% par le FEDER (Fonds européen de développement régional) et par l’État à hauteur de 5%. Le restant à charge pour la commune est donc de 248 540€. Les travaux, qui s’étaleront sur six mois, seront divisés en deux phases : la première entre le boulevard Alexandre Clair et le chemin des Iris, la seconde entre le chemin des Iris et l’avenue Foch.
La place des piétons...
Soumis au vote lors du conseil municipal du Puy qui s'est tenu ce mercredi 3 avril 2019, le projet a suscité quelques interrogations du côté de l'opposition. "Derrière les principes sur lesquels nous pouvons tomber d’accord, il y a les détails, notamment en ce qui concerne le traitement de l’intégration et du raccordement avec des cheminements piétonniers et cyclables existants et à mettre en avant : celui rue de Sinety en direction du Val-Vert et celui sur la rue du Onze Novembre", est ainsi intervenu Laurent Johanny. Et malheureusement, nous constatons qu’une nouvelle fois les aménagements proposés viendront réduire l’espace des piétons et aucunement prendre sur la chaussée. Les bonnes intentions peuvent se solder par des incohérences majeures, voire des contresens." Les conseillers municipaux de l'opposition se sont donc abstenus sur ce dossier. 
Stéphanie Marin

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire