Le Chambon : le collège Cévenol transformé en cité de l'art

jeu 09/04/2015 - 17:20 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Ce jeudi 9 avril, à 14 heures, la présidente du tribunal de grande instance du Puy-en-Velay, Chantal Ferreira, a rendu son délibéré. La presse n'y était pas conviée. En revanche, les médias viennent de se voir conviés à une conférence de presse d'un des repreneurs potentiels, restés jusqu'ici très discrets. Ce serait donc leur projet qui a été choisi.
Ce vendredi matin, Lei Fan Siyin et Fan Zhe, artiste chinois aux travaux déjà très étroitement liés à la France, présenteront leur projet de parc international Cévenol en présence de la maire du Chambon-sur-Lignon, Eliane Wauquiez-Motte, qui soutenait ce projet, mais aussi du préfet de la Haute-Loire, Denis Labbé, du député de la circonscription, Laurent Wauquiez, de la présidente de la Chambre de commerce et d'industrie, Jocelyne Duplain et d'André Gast, président du conseil d'administration de l’Association Unifiée du Collège Cévenol (AUCC).

Face à ce projet chinois, l'opposition municipale du Chambon-sur-Lignon proposait la création d'une cité des métiers, de l'artisanat et du bois, avec un apport financier des collectivités.

Dans les deux cas, les offres préservaient l'intégralité du site, sans le morceler.

En avril 2014, André Gast indiquait que le passif financier et les dettes de l'établisement s'élevaient à 650 000 euros. Mais, selon nos informations, le chiffre serait bien supérieur. La somme à débourser pour se rendre propriétaire du site de 14 hectares serait donc rondelette. Le projet retenu dépend d'argent entièrement privé.

Le collège-lycée Cévenol du Chambon-sur-Lignon a fermé l'été dernier. Il n'a pas survécu aux suites du drame de l'affaire Agnès en 2011.

Annabel Walker

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire