Tous

Yssingeaux

Le baryton Jean-François Rouchon a donné de la voix à Yssingeaux

dim 05/05/2019 - 21:20 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:57

Ce samedi 4 mai 2019 en soirée, au Foyer rural d'Yssingeaux, s'est produit le baryton Jean-François Rouchon accompagné de l'orchestre symphonique des Ateliers des Arts du Puy-en-Velay, dirigé par Raphaël Brunon, ainsi que des élèves et des enseignants de l'école de musique intercommunale des Sucs. La salle était comble et l'auditoire, conquis, lui a réservé un triomphe en fin de récital.

Des pièces classiques mais aussi...
C'est un programme des plus alléchants qu'a proposé l'artiste, en interprétant des pièces classiques, telles le premier mouvement de "Aria" de Bach, l'acte II de "Don Giovanni" de Mozart, "La flûte enchantée", "Le voyage d'hiver" de Schubert, le célèbre "Carmen" de Bizet, mais aussi un répertoire plus jazzy et issu des comédies musicales, comme la "chanson des vieux amants" de Brel, "Le coq et la pendule" de Claude Nougaro, "New York New York", et" Fly me to the moon" de Frank Sinatra.

"Un talent indéniable"
Disposé de manière à accueillir 70 musiciens répartis sur deux scènes, dont l'une très proche du public, le Foyer rural s'est transformé, l'espace d'un soir, en une magnifique salle de concert de musique de chambre. Si les initiés étaient au rendez-vous, d'autres profitaient de cette programmation de la saison culturelle pour découvrir ce répertoire gourmand. Comme Charlotte et Pierre, deux Yssingelais trentenaires, qui ont vivement apprécié le récital : "on n'a pas hésité à venir, même très tôt, pour être sûrs d'avoir de la place. C'est tellement rare de pouvoir écouter ce genre de musique près de chez nous." Hélène, une autre mélomane, a souligné quant à elle : "Cet artiste a vraiment un talent indéniable. Il a offert une très belle interprétation de pièces bien connues. J'ai beaucoup aimé l'ouverture de Carmen mais j'ai été également très surprise par le programme plus varié de la fin du récital avec "Emmenez-moi" d'Aznavour, "What a wonderful world" et "Over the rainbow". Sa voisine Barbara, tout aussi conquise, s'est rappelé : "Moi, je l'avais découvert à La Chaise-Dieu il y a quelques années. C'est une perle de gentillesse, et il a su rester très simple malgré sa belle ascension".

Le rayonnement international de l'enfant du pays
L'enfant du pays a fait ses classes à l'école de musique des Sucs où il a appris le piano et la clarinette. Titulaire d'un doctorat de chant, Jean-François Rouchon a étudié au conservatoire national supérieur de musique et danse de Lyon. Il enseigne actuellement le chant lyrique et la musique de chambre au conservatoire à rayonnement régional de Cergy Pontoise. Récompensés plusieurs fois, il se produit en France et à l'étranger. En fin de concert, après avoir honoré les rappels de son public, le chanteur lyrique a tenu à remercier l'école de musique des Sucs et ses professeurs ; "là où tout a commencé et où j'ai débuté le chant", s'est-il exprimé avec émotion. Le baryton s'est dit également impressionné par l'organisation et la technique qui ont été déployées pour pouvoir faire exister ce concert à Yssingeaux. "C'était un moment extraordinaire", s'est-il réjoui.

M-A.B.

(Crédit photo portrait : Robert Bared)

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire