L'avatar de Rakidd sort de son blog

lun 07/11/2016 - 17:29 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

Rachid Sguini, alias Rakidd, sort son premier livre, disponible en pré-commande depuis ce lundi 7 novembre 2016. Dans Le Monde selon Rakidd, le Ponot a choisi d'illustrer 35 dates en dessin. Rakidd, livre son expérience personnelle, subjective, de ces événements qui l'ont marqué, de 2001 à 2016, des Twin Towers aux attentats de Nice. Parfois le texte complète le dessin, parfois le dessin se suffit à lui-même.
Ce sont les éditions Faces cachées qui ont contacté le jeune créatif. La toute jeune maison d'édition se donne pour objectif de "mettre en avant ces talents gâchés et occultés qui ne répondent pas aux normes traditionnelles du milieu littéraire". Elle lui a demandé de faire des propositions d’idées d’ouvrages. Voici ce qu’il a suggéré.

2001, c'est donc le 11 septembre. Rakidd l'a vécu au Puy. Il nous raconte ce jour très spécial depuis le collège Saint-Régis où il était scolarisé. Y a-t-il d’autres dates, parmi les 35, qui se situent en Haute-Loire ?

Le livre n'est pas une redite du contenu de son blog, Les Gribouillages de Rakidd, créé il y a quatre ans. Mais ils ont en commun ce petit personnage récurrent. Qui est-il ?

Comment Rakidd en est arrivé à devenir illustrateur et à réussir à faire carrière à Paris ?

Après le collège Saint-Régis, il est allé au lycée Saint-Joseph (Saint-jacques de Compostelle maintenant) pour faire un Bac L, option arts et spécialité dessin. S’en est suivi un an de faculté d’histoire de l’art à Clermont-Ferrand. Mais c’est vraiment en école d’arts appliqués, à l’école Bellecour à Lyon que Rachid Sguini s’est épanoui.

----Sur les réseaux sociaux, plus de 30 200 personnes suivent Rakidd sur Facebook, près de 5 000 sur Twitter, 1 700 sur Instagram, sans compter les lecteurs de son blog bien sûr ou encore Snapchat. Sur le net, il est ce qu'on appelle un "influenceur".
-----Pour l’instant, Rakidd répond aux interviews parisiennes qui commencent à se multiplier, mais dès que son agenda le permettra son éditrice prévoira donc une visite en Haute-Loire, pour un salon du livre ou un festival de la BD par exemple, ou pour des interventions ou ateliers parmi des scolaires. Pour l’instant c’est à la mairie de Paris que Rakidd doit venir dédicacer son livre. Il y rencontrera peut-être Bruno Julliard (PS), le premier adjoint de Paris, chargé de la culture. Rakidd a d’ailleurs déjà rencontré le fils d’Arlette Arnaud-Landau, ex-maire du Puy (PS), à Paris, qui l’a félicité de sa réussite et encouragé pour la suite. La suite qu'il espère parsemée de nombreux prochains livres à venir.

Annabel Walker

Le Monde de Rakidd est disponible en précommande sur faces-cachees.fr

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire