Laurent Wauquiez à l'assaut de la grande région Rhône-Alpes Auvergne

ven 28/08/2015 - 11:51 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:36

C'est devenu en quelques années une date incontournable du calendrier politique de Haute-Loire depuis 2012 : Laurent Wauquiez va se lancer dans l'ascension du Mont-Mézenc (1753m), à la limite de la Haute-Loire et de l'Ardèche, ce dimanche.
Ce sera l'occasion pour le député-maire du Puy-en-Velay de définitivement entrer en campagne pour les régionales, en affichant notamment son union avec les forces politiques du centre : l'UDI et le Modem.

La difficile union avec le centre
L'union avec le centre aura probablement été le principal obstacle à franchir pour le député-maire du Puy-en-Velay afin de se lancer dans cette campagne des régionales. Car l'union avec l'UDI ne s'est pas faite sans heurts, notamment aux dépens de Michel Barnier, soutenu par le Président national de l'UDI Jean-Christophe Lagarde qui avait annoncé, au lendemain de l'investiture de Laurent Wauquiez que l'UDI monterait sa propre liste au premier tour, jugeant Laurent Wauquiez trop à droite.
Quant à l'union avec la seconde force politique du centre, le Modem, il aura fallu attendre fin juillet pour être fixé. Ainsi, Patrick Mignola, le leader du parti centriste pour ces régionales en Rhône-Alpes Auvergne, devrait bien participer au rassemblement de ce dimanche au Mézenc, à l'initiative du maire du Puy. En juin dernier, Patrick Mignola expliquait pourtant qu'à la demande de François Bayrou, il allait lancer sa propre liste... avant d'annoncer le rassemblement de la droite et du centre pour le premier tour de ces élections fin juillet.

----Des élus des quatre coins de la future région
Parmi la liste des invités, on note les présences de Damien Abad, Etienne Blanc, Xavier Breton,  Charles de la Verpillère, Michel Voisin, et Patrick Chaize pour l'Ain, de Jacques Genest et Mathieu Darnaud pour l'Ardèche, de Patrick Labeaume, Hervé Mariton et Gilbert Bouchet pour la Drôme, de Sophie Dion, Virginie Dubby-Muller, Marc Francina, Martial Saddler, Lionel Tardy, Cyril Pellevat et JeanClaude Carle pour la Haute-Savoie ou encore de Jean Pierre Barbier pour l'Isère.-----Plus de 1 000 personnes attendues au banquet républicain
Pour le rassemblement de ce dimanche, Laurent Wauquiez compte frapper un grand coup et le nombre d'invités attendus au banquet républicain devrait être doublé par rapport à l'an dernier, soit 1 000 personnes cette année contre 500 en 2014. Et il devrait y avoir encore plus de monde pour le discours du député-maire du Puy à 14h30, avant d'entreprendre l'ascension du Mézenc.
Parmi les personnalités qui seront présentes, beaucoup de parlementaires de son parti Les Républicains, de Rhône-Alpes et d'Auvergne, parmi lesquels Bernard Accoyer, député de Haute-Savoie et ancien Président de l'Assemblée nationale, mais aussi l'Auvergnat Brice Hortefeux, le député européen et ancien ministre de l'Intérieur. On notera aussi la présence du maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau, de celui de Valence Nicolas Daragon, du maire de Montélimar (UDI) Franck Reynier, ou encore de nombreux élus de Haute-Loire comme Jean-Pierre Marcon, Marie-Agnès Petit et Jean-Pierre Vigier pour n'en citer qu'une poignée.

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire