Laurent Johanny mènera la campagne de Benoît Hamon en Haute-Loire

mar 21/02/2017 - 20:04 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

La campagne du parti socialiste est officiellement lancée dans le département. Et c'est logiquement Laurent Johanny qui en prend la responsabilité. Le chef de l'opposition à la mairie du Puy récolte les fruits de son engagement en faveur de Benoit Hamon avant sa victoire aux primaires.
----Un lapsus?
Par deux fois, André Chapaveire a déclaré que la campagne de Benoit Hamon était "en marche" en Haute-Loire. "En marche", soit le nom du mouvement d'Emmanuel Macron. Voulue ou non, l'expression a fait sourire l'assistance.-----"Aller au devant des citoyens pour éviter la catastrophe du FN"
"Ce ne sera pas une campagne classique", avertit d'emblée le directeur de la campagne locale, derrière un pupitre aux couleurs du candidat Hamon. Entouré des membres de la fédération PS 43, il prévient : "Il n'y a jamais eu autant d'incertitude sur le scrutin. D'après un sondage, plus de 50% des citoyens n'auraient pas fait leur choix pour le 1er tour." Il souhaite ainsi "aller au devant des citoyens, pour éviter la catastrophe du FN".
Onze comités de campagne
Pour ce faire, onze comités de campagne seront créés dans le département. Raymond Vacheron et Roseline Miallon en auront la charge. Ces comités seront constitués, un par un, au cours du mois de mars.
----Lundi, une centaine de personnes a participé à la réunion du parti communiste et Ensemble!, au Puy, pour une candidature commune Hamon-Mélenchon.-----Le retour des désaccords internes
Le PS local, qui a déjà connu quelques dissensions durant la primaire, affiche encore ses divergences. Notamment au sujet d'une alliance avec Jean-Luc Mélenchon. Selon André Chapaveire, premier secrétaire de la fédération, il faut "aller chercher ses voix". Hors de question pour Raymond Vacheron, qui milite pour une candidature commune. "Ceux qui porteront la responsabilité de la division porteront la responsabilité de l'échec", assène-t-il.
Une campagne courte
Pour l'instant, le contenu de la campagne n'est pas dévoilé. Laurent Johanny promet "des meetings avec des personnalités politiques". Benoit Hamon va-t-il venir au Puy? "Nous avons fait la demande, et nous le souhaitons. Mais cela va être difficle. Il y a beaucoup de régions à visiter et la campgne est courte."
Clément L'hôte 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire