L’ascension du Kilimandjaro en joëlette : la Haute-Loire investit

, Mise à jour le 29/05/2024 à 04:00

Marie-Agnès Petit, Présidente du Département de la Haute-Loire, était présente aux Estables, ce samedi 25 mai, afin d’assister à la journée Kili Hand’icare organisée par l’association Mézenc Melting Sport. L’association avait organisé une journée spéciale pour présenter leur voyage solidaire en août au Kilimandjaro ainsi que leur matériel, dont la joëlette financée à 80% par le département dans le cadre de sa politique en faveur des personnes en situation de handicap et de leur inclusion.

Inspirée par la première montée en joëlette au Kilimandjaro en 2013 par handicap aventure 43, l’association « Mézenc Melting Sport » a élaboré le projet de l’expédition « Kili Handicare », dont l’objectif premier sera d’accompagner une personne en situation de handicap dans l’ascension du mont Kilimandjaro situé en Tanzanie. Ils vont ainsi s'attaquer à la montagne isolée la plus haute du monde et ses 5895 m. Après quatre jours de montée, ils redescendront... en une heure. Ce sera la première fois qu'un parapente biplace, avec une personne à mobilité réduite, s'élancera du Kilimandjaro.

Lors de son intervention, Marie-Agnès Petit a tenu à féliciter l’ensemble des acteurs du projet pour leur investissement et leur action en faveur de l’inclusion des personnes en situation de handicap. Elle a tenu à rappeler que le soutien du Département de la Haute-Loire à cette initiative s'inscrit pleinement dans sa politique visant à favoriser l'inclusion, notamment à travers la pratique sportive, et à améliorer la qualité de vie des personnes en situation de handicap.

Une joëlette qui sera disponible pour grimper le Mézenc

Depuis plusieurs années, le Département accompagne les différentes structures qui œuvrent pour renforcer l’inclusion des personnes en situation de handicap, notamment par le sport, comme l’illustre le soutien récent au club des Aigles du Velay avec une aide pour l’organisation du tour préliminaire de Coupe d’Europe qui se déroulait au Puy-en-Velay. La joëlette, financée à 80% par le département, ne sera pas seulement utilisée pour cette action, mais elle sera mise à disposition sur le territoire du Mézenc afin de permettre l'ascension de personnes en situation de handicap tout au long de l'année.

Vous aimerez aussi