"L'alternance est le meilleur moyen d'allier la théorie et la pratique"

sam 21/01/2023 - 17:00 , Mise à jour le 21/01/2023 à 17:00

Alors que de nombreux étudiants réfléchissent à leur avenir en remplissant leurs voeux sur Parcoursup, la mission locale du Velay et Pôle-Emploi proposent la caravane de l'alternance. Depuis près d'un an et demi, Laureline Leydier a 20 ans et poursuit un BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client. Un cursus qu'elle suit en alternance au sein de la régie Impacts au Puy-en-Velay. Interview.

Comment as-tu entendu parler de la formation en alternance ? 

J'avais déjà entendu parler de ce système d'apprentissage à travers des supports de communication d'école ou via des publicités au cinéma. Mes parents m'avaient évoqué également cette possibilité pour mes études. Après mon bac ES, je suis allée en école hôtelière (management hôtellerie restauration), je me suis rapidement rendue compte que ce n'est pas ce que je souhaitais faire plus tard. Pendant l'été, j'ai découvert qu'Espace Réussite au Puy-en-Velay proposait des formations. J'ai passé un entretien. J'ai dû me présenter, détailler mon parcours puis ensuite trouver une entreprise. Je souhaitais intégrer un BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client. L'organisme avait noué de nombreux partenariats avec des entreprises. J'ai passé un seul entretien et j'ai été acceptée. 

Connaissais-tu des personnes qui avaient suivi un cursus en alternance pendant leurs études ? 

Non, aucune. Mais je trouve que cela tend à se démocratiser actuellement. 

Qu'est ce qui t'a motivé à suivre une formation en alternance ? 

Lorsqu'un étudiant effectue 5 ans d'études sans travailler en entreprise cela peut être plus compliqué pour lui ensuite de trouver un emploi.  Alors qu'un étudiant avec le même niveau d'études qui a suivi presque l'intégralité de sa formation en alternance, il a déjà les notions. Il sait comment cela fonctionne, il a été formé. ça va être plus gratifiant pour lui et il va être sûrement plus facilement embauché. 

Quels sont les avantages et inconvénients de l'alternance ? 

Tout d'abord, c'est gratifiant parce qu'on gagne un petit salaire, à 18 ans la rémunération se situe entre 450 et 500€. On est un peu récompensés pour ce que l'on fait. On est encore plus formés à l'issue de l'alternance. Dans les inconvénients, il faut bien prendre en compte qu'on allie école et entreprise. Cela demande deux fois plus de travail. On prépare le même diplôme que ceux qui sont en formation initiale. On a pas les mêmes vacances, beaucoup de choses changent. Mais ça reste la meilleure façon d'allier la théorie et la pratique. 

A quoi ressemble ton emploi du temps ? 

Le lundi et mardi je suis en cours. On suit toutes les matières que l'on doit passer pour notre BTS. Cette année, je passe mon diplôme alors j'ai pas mal de travail, de diaporamas et oraux à préparer. Et puis, le reste de la semaine, je suis en entreprise. J'occupe le poste d'attaché commerciale. Je fais de la relation client. Je peux vendre de la communication sur la radio NRJ Haute-Loire et sur le site Zoomdici.fr sous forme de publicité. Je vais voir les clients, je prospecte et puis j'essaie de signer des contrats. 

Comment vis-tu cette expérience en tant qu'alternante ? 

Très bien. On fait quand même quelques petites sacrifices. Quand on est dans un cursus normal, on a une vie sociale à côté de nos études. On peut notamment sortir le jeudi soir (rires). Mais quand on travaille en entreprise, on doit s'imposer des règles et un cadre. Mais je le vis bien et je conseille à tout le monde de faire une alternance. ça permet vraiment de se spécialiser, de se professionnaliser et surtout ça nous permet d'être plongé dans le monde de l'entreprise et de confirmer notre choix professionnel pour l'avenir. 

Te souviens-tu de ton arrivée dans l'entreprise ? 

Il est important de bien choisir une entreprise qui correspond à sa formation, sinon cela peut être compliqué ensuite pour passer ses épreuves. Quand je suis arrivée, j'ai tout d'abord suivi une formation de 6 mois pour apprendre les termes commerciaux, comment cela se passe, comment vendre, quelle stratégie adopter, quelles techniques et puis j'ai commencé à me débrouiller seule. Au départ, c'était compliqué de se présenter devant des clients qui ont 30 ans d'années d'expérience.  Puis on essuie plusieurs refus et on finit par signer nos premiers contrats. 

Quels conseils donnerais-tu à un jeune qui souhaite se lancer ? 

Il ne faut pas hésiter et penser à l'avenir en terme d'embauche. Si on se présente auprès des futurs employeurs plus tard, ils réfléchiront moins pour nous embaucher. 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés