L'aire de camping-cars du Pôle Intermodal fait carton plein

mar 19/11/2019 - 18:24 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:59

L'attractivité de la ville conjuguée aux nombreux événements de la saison estivale a l'air de séduire la clientèle camping-cariste qui est en constante progression depuis 4 ans sur la ville du Puy-en-Velay et ses alentours.
Parmi les équipements structurants financés par la Communauté d'agglomération et à proximité directe du centre-ville, l'aire Camping Car Park est d'ailleurs plébiscitée par son positionnement avec une note de 4,3 étoiles sur 5.

Une fréquentation en hausse constante
Mise en service au mois de juin 2016, l'aire de camping-cars comptait, au 31 décembre 2016, 1242 nuitées enregistrées. En 2019, ce chiffre a triplé. Après une évolution constante en 2017 (2653 nuitées) et 2018 (3468 nuitées), on compte en 2019 déjà 3664 nuitées sur l'aire Camping Car Park alors que l'année n'est pas encore terminée.
Pour Corinne Gonçalvès, vice-présidente de la Communauté d'agglomération et présidente déléguée de l'Office de Tourisme, "c'est un vrai équipement structurant et de qualité pour nos touristes. La fréquentation enregistrée en 2019 est exceptionnelle, elle dépasse même l'année 2017 avec le Tour de France. Il y a aujourd'hui un vrai attrait pour Le Puy-en-Velay pour la clientèle camping-cariste".

81% de clientèle française
La clientèle camping-cariste de passage au Puy-en-Velay est avant tout européenne. En effet, 81% provient de France, suivent ensuite la clientèle Allemande, Belge, Italienne, Britannique, Néerlandaise, Suisse etc.
Pour Jean-Paul Bringer, vice-président de la Communauté d'agglomération en charge des transports, "ce n'est pas une surprise ! L'aire que nous avons financé est de qualité, à quelques minutes du centre-ville avec un panorama direct sur nos plus beaux monuments et des équipements pratiques. Les camping-caristes recherchent cette qualité d'accueil, l'aire est très bien notée et la ville du Puy-en-Velay est attractive. Tous ces efforts conjugués entraînent forcément un essor de fréquentation et il faut que cela continue !".

Une clientèle qui consomme sur le territoire
Par définition, le camping-cariste est autonome. Il voyage au gré de la route mais surtout de ses envies. Jean-Paul Grimaud, directeur de l'Office de Tourisme de la Communauté d'agglomération explique : "le camping-cariste ne voyage pas seul. Quand un camping- car entre sur l'aire, ce sont 2, 3 voire 4 personnes qui arrivent au Puy-en-Velay. On peut légitimement penser que les 3600 nuits comptabilisées au 31 octobre 2019 correspondent en fait à près de 10 000 personnes".
Il est difficile d'évaluer le panier moyen d'un camping-cariste mais il génère forcément de l'économie (bar, restauration, visites de sites et monuments, achats alimentaires et d'équipements, souvenirs...) sur le territoire « d'autant qu'il voyage toute l'année ! » conclut Jean-Paul Grimaud.

Une vingtaine d'autres aménagements pour l'accueil des camping-caristes sur l'agglo du Puy
En effet, on se rend compte que le nombre de nuitées consommées s'étale bien de janvier à décembre, avec un pic en juillet-août-septembre, au cœur même de la saison touristique.
Sur la Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay, il existe près d'une vingtaine d'autres aménagements pour l'accueil des camping-caristes, les communes et les campings à gestion privée ayant très souvent fait le choix d'un équipement de qualité pour accueillir au mieux cette clientèle.

- Information issue d'un communiqué de presse de l'office de tourisme de communauté d'agglomération du Puy -

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire