L'Agglo ponote récompensée pour son territoire à énergie positive

dim 26/04/2015 - 15:46 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Du 30 novembre au 15 décembre, la France accueillera la conférence internationale sur le climat. Le ministère de l'Écologie avait lancé un appel à projets pour mobiliser tous les territoires sur la transition énergétique.
Lundi 20 avril, l'Elysée a organisé la conférence de lancement " Territoires à énergie positive pour la croissance verte et le climat ". L'Agglomération y a été représentée en la personne de Willy Guieau, vice-président de la communauté d'agglomération.

Retenu parmi 400 dossiers

En tout, 400 collectivités ont déposé des dossiers, 212 ont été retenues. Parmi elles : la communauté d'agglomération du Puy-en-Velay. La collectivité a présenté un groupe d'idées rassemblant un deuxième réseau de chaleur bois et un plan de réflexion sur le transport avec la mise en place du Pôle d'échanges intermodal (PEI).
" Nous sommes en pourparler avec l'Etat, le projet définitif n'est pas arrêté ", précise Willy Guieau, vice-président de la communauté d'Agglomération du Puy-en-Velay.

Des transports en commun optimisés
Les transports seront tous regroupés à la gare. " On va tout changer pour optimiser au maximum les transports en commun ", détaille Willy Guieau.
Les deux navettes de l'Agglo pourraient même passer à l'électrique pour moins de bruit et de polution, autrement dit : moins de nuisance.

10 % de subventions supplémentaires ?
" L'étude démarre tout juste " mais le projet est encore plus ambitieux que le premier. Ce dernier, le 4e plus important d'Auvergne, avait été inauguré en février 2014. Les centres hospitaliers Emile Roux et Sainte-Marie, le lycée Simone Weil, l'Atelier des Arts ou encore l'Hôtel du Département pourraient être chauffés via ce système. Un projet colossal.
En plus du prix remis par l'Etat, l'Agglo pourrait bénéficier de 10% de subventions supplémentaires pour ce projet. " C'est très rare que l'Etat mette de l'argent sur la table ", note Willy Guieau.

500 000 euros minimum
Cette sélection est un " signe encourageant pour notre territoire qui se développe " d'après Laurent Wauquiez, député-maire du Puy, et Michel Joubert, président de l'Agglo. Une subvention de 500 000 à 2 millions d'euros sera attribuée en guise de récompense, de quoi faire aboutir certains projets structurants.
" Les 500 000 euros sont acquis, mais on ne sait pas si on aura plus ou combien de plus on obtiendra ", précise Willy Guieau. Le montant sera fixé selon l'appréciation de l'ambition du projet par les services de l'État.

E.J.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire