Tous

Cayres

Lac du Bouchet : "Où est le retour à l'état naturel ?"

ven 29/04/2016 - 19:58 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

Suite aux divers "rassemblements" organisés par l'association aux abords du lac du Bouchet début avril, les manifestants déplorent n'avoir rien obtenu "si ce n’est un dialogue d’une journée entière avec les forces de l’ordre venues en nombre nous accueillir sur le site".
L'association avait manifesté son soutien aux restaurateurs du lac du Bouchet qui avaient bloqué la route le lundi 4 avril. Elle avait ainsi orchestré un nouveau rassemblement, le dimanche 10 avril, en proposant café et croissants aux riverains les soutenant dans leur manifestation.

"Nos seules armes étaient café, croissants et petits gâteaux"
Les membres de l'association prétendent avoir dû répondre à une convocation à la gendarmerie, "tels des délinquants pour violence ou voie de fait alors que nos seules armes étaient café, croissants et petits gâteaux, pour un interrogatoire, photos anthropométriques, prises d'empreintes, etc".
Et les manifestants n'en sont pas restés là : ils ont réitéré leurs demandes, mais déplorent "aucune réponse des élus et représentants de l’Etat". Ils s'interrogent sur les sommes investies sur ce site qu'ils estiment "saccagé alors qu’il n’y avait aucun besoin d’y toucher".  ;

"On nous parle de retour à l’état naturel : Quelle blague !
Enfin l'association énumère une série d'exemples où elle considère que  le "retour à l'état naturel" prôné par les porteurs du projet n'est pas au rendez-vous. Voici la liste qu'ils ont rédigée : 

"1) Parking géant à 800 m de tout, avec ouverture d’une voie carrossable (qui débouche au niveau de Notre Dame du Lac) là où il y avait un sentier pédestre bordé d’arbres : retour à l'état naturel !
2) Trouée et descente vertigineuse de la Croix de la chèvre jusqu’à la plage avec abattage de dizaines d’arbres majestueux : Peut être une piste de descente en ski, bientôt les tire fesses … retour à l'état naturel !
3) un champignon gigantesque est sorti de terre : Pas très comestible ; son nom : « Maison de site » bâtie avec du béton et des matériaux divers : retour à l'état naturel !
4) Pour accéder au Lac et au Chalet on empruntait une route magnifique qui se fondait dans le paysage depuis des décennies avec possibilité de stationner tout le long sans aucun problème même les jours d’affluence ; Maintenant un fossé à droite en descendant rempli de pierres dangereuses pour les deux roues ; réduction de la route à une largeur ne permettant plus le croisement ; A gauche descente pietonne en résine rouge : retour à l'état naturel ! 
5) On plante des arbustes qui n’ont jamais existé dans les bois du Lac du Bouchet (Groseilliers, Cassissiers, Framboisiers, Noisetiers, Aubépine) : retour à l'état naturel !
6) une « mise à l’eau » pour les barques de pêcheurs, hideuse ( de taille à accueillir un paquebot) en ciment et béton : retour à l'état naturel !".

Une urne pour recueillir les impressions et témoignages de chacun
Pour conclure son communiqué de presse, l'association déclare : "l’année 2016 sera difficile, la diminution du nombre de places de parking nous inquiète particulièrement ; l’association « Sauvegarde de Notre Lac » reste mobilisée et sera présente au lac pour constater les effets de ces aménagements et pour recueillir les impressions et témoignages de chacun sur ce nouveau fonctionnement afin de les transmettre à la Communauté de Communes de Cayres Pradelles et au Département et afin d’obtenir la révision de certains points. Une urne sera également à disposition au Chalet  pour recueillir les commentaires".

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire