La victoire de l'amour déambule dans les rues du Puy

jeu 12/07/2018 - 13:39 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:53

"Nous vivons dans une société de déshumanisation", confie Patricia Daudet "mais les gens arrivent quand même à se relever de leurs malheurs et vont même plus loin que ce qu'ils sont capables de faire". Malgré la violence ou les conflits présents entre les individus, ces derniers arrivent à vivre d'espoir pour au final en ressortir gagnants : c'est la ''Victoire de l'amour''.
Une oeuvre qui en impose...
Cet ouvrage de plus de 2 mètres se compose de multiples objets qui étaient censés disparaître. C'est en utilisant de vieux mannequins et des attributs humains que Patricia Daudet a imaginé cette création. Une musique (des battements de coeur de plus d'une heure) permet d'apporter une âme à la production ainsi qu'une petite lumière jaunâtre, figeant le spectateur. Installée sur une poussette, tous les passants peuvent y épingler un mot très personnel sur sa vision de l'Homme et de la vie. Mais seuls les gens concernés laissent un message avec des écrits très variés : les mots drôles ou les espérances de chacun alimentent un peu plus ce grand habit blanc.
Ouvrant à beaucoup de débats
Selon les Ponots, les réactions sont diverses. Certains s'arrêtent pendant quelques minutes devant l'oeuvre mais ne laissent paraître aucun sentiment. D'autres engagent la discussion avec Patricia Daudet. Pour une passante, ''nous pourrions continuer à nous aimer mais l'on s'enterre dans les nouvelles technologies, en particulier les jeunes''. Sa conclusion est très claire, "de plus en plus l'homme est tyran, le monde d'aujourd'hui manque d'amour". Il est aussi parfois reproché à la "Victoire" de ne pas être très rayonnante... mais ne serait-ce finalement pas le reflet de l'Homme ?

Si vous souhaitez, vous aussi, débattre sur la "Victoire de l'amour'', Patricia Daudet reviendra le mercredi 8 août à partir de 17h que la place Cadelade au Puy.
Dorian Fargier

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire