Tous

Beaulieu

La venue de Martin Fourcade confirmée à Beaulieu

jeu 24/03/2016 - 10:41 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:40

On ne parle que de lui depuis sa marche triomphale sur les Championnats du monde à Oslo : Martin Fourcade a remporté le relais mixte jeudi, le sprint samedi, la poursuite le dimanche... autant de médailles d'or en autant de courses disputées.
Il a également profité de ce succès pour remporter le classement général de la Coupe du monde (c'est le premier biathlète de l’histoire à remporter le général cinq fois consécutivement), ainsi que le petit globe de la spécialité. Vraiment irrésistible...
C'est simple : Martin Fourcade est désormais nanti de neuf titres mondiaux (dont huit en individuel). C’est le nouveau record français, battant celui de Raphaël Poirée. Il compte quarante-huit victoires en carrière, quarante-six en Coupe du monde, auxquelles s’ajoutent ses deux titres olympiques conquis à Sotchi en 2014.

----"Du matériel sur mesure et selon les indications de l'équipe de France de biathlon"
Le soir devrait être dédié à la musculation et la collectivité a déjà acheté "du matériel sur mesure et selon les indications de l'équipe de France de biathlon, en fonction de leurs besoins", explique Jean-Michel Peyriller, vice-président du club de Tir sportif de beaulieu Emblavez (TSBE). Quant à la salle où sera disposé tout ce matériel, il ne reste plus qu'à la construire et l'aménager. C'est à la communauté de communes de porter le projet : elle devrait s'étaler sur 350 m², à la droite de l'entrée, vers la terrasse, et voir le jour au printemps... 2017.-----Une technologie presque unique en Europe... ainsi que  l'air pur de moyenne montagne
En mai 2014 déjà, c'est dans les locaux du club de tir sportif de Beaulieu que onze membres de l'équipe de France de biathlon (dont Martin Fourcade) sont venus s'exercer à la carabine, sur les cibles électroniques, car l'équipement altiligérien possède une technologie tout à fait particulière : il propose des tirs à 50 mètres en indoor (à l'intérieur), un dispositif que seul Munich partage en Europe.
Si on ajoute à cette technologie l'air pur de moyenne montagne, propice à la centaine de kilomètres quotidiens que les athlètes tricolores doivent réaliser à velo, ainsi que le matériel de musculation (voir encadré), toutes les conditions sont réunies pour un bon accueil. Surtout que contrairement à 2014, l'hébergement et la restauration pourront se faire cette fois-ci sur place. 
Au printemps 2015, l'équipe de France de biathlon s'était préparée sous le soleil d'Antibes mais elle sera de retour en Haute-Loire en avril prochain, pour une durée d'une semaine environ.

L'initiative d'un "bougnat"
L'équipe de France était venue à Beaulieu en 2014 grâce aux conseils de Franck Badiou, ce "bougnat" comme il se qualifie le sourire en coin, originaire de Sainte-Florine, médaillé olympique d'argent à Barcelone en 1992, multiple champion de France et spécialiste de tir à la carabine à 10 mètres.
Il entraîne aujourd'hui les biathlètes au tir et les a naturellement orientés vers le stand de tir de Beaulieu, moderne et confortable, le seul d'Europe à proposer des tirs à 50 mètres en indoor.

>> Retrouvez-ci-dessous notre reportage vidéo réalisé en 2014 :

Environ un million d'euros par an
Martin Fourcade n'est certes pas le sportif tricolore le plus à plaindre dans le domaine des revenus annuels mais sa situation dans le milieu du biathlon reste exceptionnelle. Absent de la liste des 50 sportifs français les mieux payés en 2015 (50e, Sébastien Loeb percevait 3,8 millions d'euros), le Pyrénéen toucherait selon L'Equipe environ un million d'euros par an. 
Une somme rondelette mais à des années lumière des stars du ballon rond, ou du tennis. La très grosse partie des revenus du biathlète provient de ses contrats publicitaires revus à la hausse depuis son double sacre aux JO de Stochi 2014 avec quatre sponsors phares: MGEN, Somfy, Rossignol, Adidas et BMW.

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire