La vaccination commence en Haute-Loire

Par Nicolas Defay jeu 07/01/2021 - 06:53 , Mise à jour le 07/01/2021 à 06:53

C'est lancé ! La campagne tant attendue (ou redoutée) de vaccination contre la Covid-19 est effective dans notre département. Les personnes âgées en Ehpad et Unité de Soins Longue Durée, ainsi que tous les personnels de santé de plus de 50 ans ou ayant des pathologies à risque, sont prioritaires sur les premières injections. 

Après une phase pilote débutée dans deux établissements du Rhône le 28 décembre 2020, lundi 4 janvier est la date officielle de la campagne de vaccination contre l'épidémie en Auvergne-Rhône-Alpes. Ce mercredi 6 janvier, c'est au tour de la Haute-Loire de bénéficier des sérums. Ainsi, le Centre Hospitalier Emile-Roux au Puy-en-Velay a la charge de stocker une partie des vaccins du département et de coordonner leur distribution auprès d'autres établissements publics et privés.

À Yssingeaux, ouverture imminente du centre de vaccination

D’ici deux semaines, 500 centres de vaccination auront ouvert en France. Celui d’Yssingeaux ouvrira ce vendredi 8 janvier à 14h dans les locaux administration de l’hôpital Jacques Barrot d’Yssingeaux.

Près de 10 000 doses

Entre ses murs, 4 800 doses du sérum de Pfizer/BioNTech sont déjà sur place et 4 800 autres vont arriver les jours prochains. En toute priorité, les personnes âgées en Ehpad (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) et Unité de Soins Longue Durée (USLD), seront les premiers à recevoir le tout récent sérum. Les personnels de santé de plus de 50 ans et ceux ayant des pathologies à risque quel que soit l'âge sont aussi en première position.

Trois Ehpad concernés par la campagne en Haute-Loire

Toujours ce mercredi 6 janvier, trois maisons de retraites pilotes ont été approvisionnées par plusieurs pharmacies afin de débuter la vaccination dès jeudi 7 janvier au matin. Les Ehpad en question sont celui de Bel Horizon géré par le CCAS du Puy-en-Velay (Centre Communal d'Action Sociale), l'Ehpad public Vert Bocage de Brives-Charensac et celui de Marie Lagrevol à Saint-Just-Malmont. Ces trois sites pionniers seront ensuite suivis par les autres structures de la Haute-Loire. L'objectif est une vaccination totale dans tous les établissements d'ici la fin du mois de janvier

Important ! Il est rappelé que chaque personne souhaitant se faire vacciner doit d'abord être passée par son médecin traitant, ceci afin de confirmer l'absence de contre-indication et de recueillir son consentement. Sur ce dernier point, concernant les résidents dépendants, le consentement doit être éventuellement recueilli ou décidé par la famille du patient.

Le vaccin de Moderna arrive

L'Agence européenne du médicament a donné son feu vert au vaccin américain Moderna ce mercredi. 160 millions de doses vont être livrées dans toute l'UE dans les prochains jours. C'est le deuxième vaccin à être autorisé dans l'Union européenne après celui de Pfizer/BioNTech.

Un centre de vaccination pour les soignants libéraux

Dans la Haute-Loire, un premier centre de vaccination au Centre Hospitalier Emile-Roux sera ouvert ce jeudi 7 janvier de 14 à 18 heures uniquement pour les personnels libéraux et ceux qui ne pourraient pas être vaccinés dans leur propre établissement de soin. Dans les prochaines semaines, deux autres centres similaires seront déployés en partenariat avec les professionnels et les collectivités locales pour couvrir l'ensemble du département.

Au bon vouloir de chacun

Si l'hôpital Emile-Roux est le cœur du réacteur, la préfecture et l'ARS sont les coordinateurs des doses de vaccins. À travers ces deux entités, l'Etat entend faire baisser le nombre de formes graves de la Covid-19 puis, à terme, de protéger l'ensemble de la population. Mais il rappelle également que la vaccination n'est pas obligatoire, la liberté de choix appartenant à chacun. Le vaccin est pris en charge par la sécurité sociale à 100%.

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire