La Trott’Ponote : découvrir les monts et merveilles du Puy en trottinette électrique

Par Nicolas Defay jeu 24/06/2021 - 07:00 , Mise à jour le 24/06/2021 à 07:00

Huit trottinettes. Quatre circuits. Un breton tombé amoureux de la Haute-Loire il y a 11 ans. Ivonig Duchêne a sillonné les sentiers de la cité ponote et au-delà pour proposer trois parcours de jour et un semi-nocturne, le tout en « trotte » électrique afin de découvrir sous un autre angle la beauté de notre territoire.

Dans quelques jours, il se peut que vous aperceviez un groupe de 8 personnes se mouvant sur autant de trottinettes électriques à travers les rues du Puy et les volcans tout autour. En silence et sans effort, ils grimperont les vieilles ruelles de la cité mariale, dévaleront la plaine de Rome et de Chambeyrac, embrasseront le coucher de soleil en compagnie de Notre-Dame-de-France et navigueront dans le parc classé du Château du Thiolent à Vergezac.

L’instigateur de cette activité unique sur le secteur ? Ivonig Duchêne, un breton de 39 ans, devenu altiligérien il y a près d’une décennie. « Je suis arrivé au Puy-en-Velay en 2010 durant les fêtes Renaissance du Roi de l’Oiseau, précise le quadragénaire. À cette occasion, j’ai rencontré celle qui deviendra ma compagne. Depuis, je n’ai plus quitté le département ».

Photo par Ivonig Duchêne

« C’est comme avancer sur un nuage, en silence, et avec une puissance incroyable »

Ivonig Duchêne passe alors d’entreprises en entreprises altiligériennes pour exercer sa profession de manager, un emploi qui ne lui apporte en rien l’épanouissement voulu. « Durant un week-end, nous sommes allés au Rondin Parc, à Langogne, où ils proposaient des balades en trottinettes électriques, se souvient-il. Je n’avais jamais essayé. Au moment où j’ai posé mon pied dessus et entamé les premières mètres, j’en suis tombé aussitôt amoureux ! C’est comme avancer sur un nuage, en silence, et avec une puissance incroyable ».

L’idée germe alors dans sa tête de faire de cette passion son activité principale. « Cela m’est resté dans le cerveau pendant des années sans que je ne passe le cap », admet-il. Jusqu’à ce qu’il finisse pas s’acheter son propre engin en 2020 et dévore inlassablement les sentiers vellaves.

Photo par Ivonig Duchêne

Infos pratiques

À partir de 12 ans et jusqu’à 8 personnes
Des circuits tous les jours et soirs de la semaine
Quatre horaires : 9h30, 13h30, 16h45 et 20h.
Pour connaître les tarifs, les balades et réserver, contactez le 07 70 25 99 17 et latrottponote@hotmail.com
Page Facebook, ICI.
Instagram, c’est Là.

Une reconversion professionnelle pour une renaissance personnelle

« Un jour, j’ai décidé de dire stop à l’industrie, mentionne Ivonig Duchêne. Marre de cette vie professionnelle où je gaspillais mon temps et mon énergie. J’ai alors posé sur le papier les idées qui fusaient dans ma tête afin d’en constituer un projet viable, intéressant et inédit. Tout ça, avec la trottinette électrique au cœur de l’architecture ».

Il imagine alors des parcours spécifiques au pied de la ville préfecture et en son cœur. Avec sa « trotte », il avale des centaines de kilomètres dans les communes de Polignac, de Ceyssac et bien d’autres encore afin d’en élaborer les meilleures pistes, avec les meilleurs points de vues et les plus belles ou étranges curiosités du coin.

Entre 1h30 et 2h15 de balades électriques

Au final, quatre balades sont alors mises en place. « La première part de la mairie de Polignac, la deuxième du golf de Ceyssac et la troisième du Château du Thiolent, révèle le passionné. J’ai prévu un groupe de 8 personnes au maximum pour chacune. Un quatrième parcours est proposé tous les soirs en semi-nocturne pour un groupe de 6 à partir de 20 heures au départ du camping d’Aiguilhe et en direction de la vieille ville du Puy ». Les sorties du matin durent 2h15, celles de l’après-midi 1h45, et la nocturne 1h30. « Dans ce temps-là, il faut compter environ 15 minutes de prise en main avant de partir », précise-t-il.

Photo par Ivonig Duchêne

« Ces anciens volcans qui ont façonnés de manière incroyable ce département incroyable »

« Pour celle de Polignac, les gens passeront sur la plaine de Chambeyrac ou encore la Pinatelle du Zouave, décrit Ivonig Duchêne. Il y aura des pauses pour expliquer ce que nous voyons, ce que nous traversons, la biodiversité, les signatures géologiques sous nos pieds. Mais aussi l’histoire de la tour de Polignac et de son village plus que millénaire. Pour le Château du Thiolent (15ème siècle, Ndlr), nous partirons de son parc classé, puis nous irons à la découverte des anciens volcans qui ont façonnés de manière incroyable ce département incroyable. »

Idem pour les deux autres parcours où maintes connaissances seront partagées par Ivonig Duchêne, notamment les secrets, visibles et invisibles, qui se nichent par milliers dans la cité d’Anicium.

Vous aimerez aussi