La terre de Chavaniac-Lafayette dans les cales de l'Hermione

lun 20/04/2015 - 16:50 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:33

Accostage prévu le 5 juin prochain à Yorktown (Virginie). Après son départ de son port d’attache à Rochefort en septembre dernier et des essais en mer, l'Hermione a quitté son mouillage sur l'île d'Aix, en Charente-Maritime ce samedi 18 avril 2015. Après 17 ans de travaux, la reconstitution à l'identique de la frégate du marquis de Lafayette navigue vers la côte Est des Etats-Unis. Il s'agit de la réplique exacte de la frégate qui a emmené le marquis auvergnat de La Fayette à Boston en 1780. Une délégation d'habitants de Chavaniac-Lafayette, lieu de naissance du marquis, ont assisté à son départ ce samedi, mais pas avant d'avoir déposé un peu de terre vellave dans ses cales. Ils étaient accompagnés de Madeleine Dubois, vice-présidente du Conseil départemental en charge de la culture et de Dominique Gillet, directeur des services culturels du Département. C'est en effet Madeleine Dubois qui a remis une boîte contenant de la terre de la roseraie du Château de Chavaniac-Lafayette à Benedict Donelly, président de l'association Hermione France. Celui-ci a ensuite porté cette terre à bord de l'Hermione pour qu'un peu de Haute-loire participe au voyage.

Une Altiligérienne à bord
A bord, l’équipage, composé de quelques professionnels et de nombreux bénévoles, va se relayer pour cette grande traversée... Et dans ses rangs : une Ponote de 24 ans originaire des Estables. Nadine Bonnefoy est infirmière à l'hôpital Emile Roux du Puy-en-Velay et réserviste (brigadière) de la gendarmerie. Elle fait partie des 150 bénévoles sélectionnés parmi un millier de candidats, au titre de gabière. Un gabier est un matelot spécialisé dans les voiles, ou chargé de rendre les honneurs. Sans aucune expérience de la navigation, sa profession d'infirmière et sa motivation ont largement penché en sa faveur.

Célébrations
Le marquis de La Fayette emprunta la frégate l’Hermione en 1780 pour gagner l’Amérique et rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance. Tous les ans, au mois de juillet, les habitants du canton honorent la mémoire de l’enfant du pays en célébrant « la Belle Journée » à Langeac, sans oublier le festival Lafayette à Chavaniac-Lafayette avec un son & lumière notamment.

Le site
Le Château de Chavaniac Lafayette, propriété du département, a accueilli 13 750 visiteurs en 2013 et 11 722 en 2014 (Source cellule observation CRDTA, comité régional du tourisme d'Auvergne). C'est en 2009 que l'association "Mémorial Lafayette" a approché le Conseil général de la Haute-Loire pour lui transférer le domaine de 9 hectares et le château de Chavaniac-Lafayette.
Mécènes potentiels et responsables publics ont bâti ainsi ensemble un projet de valorisation du site, qui abrite également le Conservatoire Botanique National du Massif Central.

A l'occasion du départ de l'Hermione, les médias nationaux ont réalisé plusieurs reportages sur les terres natales du marquis. C'est le cas de La Croix et de RTL.
Des liens vont désormais se nouer entre les deux départements de la Charente et de la Haute-loire "afin que des actions communes puissent être conduites à l'avenir, en mémoire de Lafayette", annonce le Conseil départemental altiligérien.

Annabel Walker

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire