La RD103 totalement fermée à la circulation jusqu'à début février

mer 10/01/2018 - 14:03 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:50

La RD 103 est en travaux depuis ce mercredi 10 janvier. Une déviation au départ de Lavoûte-sur-Loirevers le Puy, en passant par Malrevers, Blavozy et la RN88 est mise en place.
Ces travaux ont pour conséquence une coupure totale de la circulation du mercredi 10 janvier au vendredi 2 février 2018 pour la phase 1 des travaux.

Des rochers instables à 120 mètres au-dessus des voitures
Le Département a engagé des travaux d’urgence. Une étude a été réalisée par un bureau d’étude (Géolithe), à qui on a confié une mission géotechnique afin d’évaluer les risques et dimensionner les nouvelles protections.
Cette étude a mis en évidence de nombreux rochers instables dans le versant surplombant la route, certain rocher se trouvant à plus de 120 mètres au-dessus de la chaussée et pouvant atteindre des dizaines de M3. Leurs chutes pourraient entrainer des dommages significatifs aux usagers et aux infrastructures.

La purge de blocs de plusieurs dizaines de mètres cubes
Ces travaux, devenus indispensables suite au éboulements de mai dernier à 300 mètres de l’entrée sud de Lavoûte-sur-Loire, ont entrainé de lourds dégâts sur la chaussée. La dangerosité extrême de certains rochers en instabilité rende obligatoire la fermeture totale de la RD103.
Une purge d’un bloc de plus ou moins 65 M3 et de deux ou trois autres de 30 à 40 M3 vont rendre l’accès au site des travaux extrêmement dangereux et il est demandé aux curieux de s’abstenir de toute visite du site.

"Le gel et le dégel occasionnent journalièrement des chutes de pierres et des risques majeurs d’accidents"
Joseph Chapuis, le Vice-Président en charge des routes au Conseil Départemental, nous explique :"il est impératif de procéder à la purge à cette époque car l’eau, le gel et le dégel occasionnent journalièrement des chutes de pierres et des risques majeurs d’accidents. Il faut savoir que tous ces travaux vont être réalisés manuellement par des ouvriers munis de cannes à purger et complétés, si nécessaires par des outils pneumatiques, car aucun engin ne peut travailler à ces hauteurs (ndlr : un peu plus de 120 mètres)". 
Des quantités estimées à près de 200 M3 de pierre vont être décrochées et évacuées. La société Eiffage Génie Civil réalise ces travaux d’envergures qui mobilisent plus de 400 M3 de matériaux pour protéger la chaussée.

Une deuxième phase jusqu'à fin février
La phase 2 de ces travaux est estimée à trois semaines, soit du 3 au 24 février 2018. Pendant cette période, la circulation sera en alternance et réglée par des feux tricolores. Un nouveau dispositif de protection sera alors installé et se fera par des filets de 40 mètres de longueur et de cinq mètres de hauteur, offrant une plus grande sécurité aux usagers de la RD103.
Rappelons que ces travaux permettront d’assurer la sécurité des usagers, traduisant la priorité accordée par le Département à la modernisation et l’entretien de son réseau routier.

W.D.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire