La présidente du Conseil départemental présente son équipe

Par Nicolas Defay mar 20/07/2021 - 07:00 , Mise à jour le 20/07/2021 à 07:00

Première femme à siéger à la présidence du Département de Haute-Loire, Marie-Agnès Petit a dévoilé les noms de celles et ceux qui composeront son équipe pour les 6 ans venir au sein des différentes commissions.

Avant l’assemblée départementale qui a eu lieu ce lundi 19 juillet, la capitaine du navire altiligérien a présenté les forces vives qui seront à la tête des sept commissions. En parallèle, Marie-Agnès Petit a également mentionné le nom de l’ancienne attachée parlementaire du sénateur Laurent Duplomb (Les Républicains), Karine Vincent, comme la nouvelle directrice de cabinet. Mathieu Freyssenet-Peyrard, attaché parlementaire de la députée LR Isabelle Valentin devient son adjoint.

Le Conseil départemental compte 38 élus. Il y a 1 200 agents qui travaillent pour le Département en Haute-Loire

Photo par Département de la Haute-Loire

Les commissions au nombre de sept

  • La commissions des « Solidarités territoriales » s’occupera de la contractualisation avec les communes et les intercommunalités, l’ingénierie territoriale, la politique départementale de l’habitat et du logement, le conventionnement avec les intercommunalités pour l’aide aux entreprises, le service départemental d’incendie et de secours. Philippe Delabre en devient le Vice-président.
  • Celle des « Solidarités humaines » concernant les personnes âgées, les personnes adultes en situation de handicap, l’action sociale, l’insertion, les allocations individuelles de solidarité sera chapeauté par Florence Teyssier.
  • La commission « Haute-Loire » ouverte à propos du réseau routier départemental, des ouvrages d’arts et grands travaux routiers, des usages du numérique et ses infrastructures est dirigée par Michel Brun.
  • Brigitte Renaud sera au commande de la commission « Attractivité territoriale » en charge du tourisme, des sports et activités de pleine nature, la culture et le patrimoine et les projets touristiques.
  • Le maire du Puy-en-Velay Michel Chapuis, prend la casquette de vice-président de la commission «Ressources et stratégie ». Les finances, les fonds européens, le contrat de plan Etat Région et l’ensemble des co-financements, l’achat public, la stratégie immobilière et la gestion des bâtiments départementaux, les ressources informatiques de la collectivité.

À noter qu’à l’intérieur de cette commission existe une seconde entité, « Ressources humaines et communication », prise en charge par Christelle Valantin.

  • « L’Enfance et la Jeunesse » est occupé par Jean-Paul Vigouroux. Ce dernier sera à la tête des agents à la protection maternelle et infantile, la petite enfance, la protection de l’enfance, les actions tournées vers la jeunesse, les collèges et les collégiens, la restauration scolaire et collective, les enseignements artistiques, les enfants en situation de handicap.
  • Enfin, la commission « Environnement et développement durable » portant sur l’eau et l’assainissement, les milieux aquatiques, l’agriculture, l’aménagement foncier rural, les patrimoines naturels, les énergies renouvelables, les mobilités douces est octroyée à Annie Ricoux.

Les conseillers départementaux habilités à seconder les vice-présidents mentionnés sont les suivants

  • Isabelle Valentin, déléguée en charge du grand âge et de l’autonomie
  • Jean-Marc Boyer, délégué aux personnes en situation de handicap
  • Christelle Michel-Deleage, déléguée au numérique
  • Marie-Pierre Vincent, déléguée aux sports
  • Corinne Bringer, déléguée à la culture et au patrimoine
  • Christiane Mosnier, déléguée à l’enfance en danger et aux enfants en situation de handicap
  • Marie-Laure Mugnier, déléguée au « Manger local et bio »
  • Nathalie Rousset, déléguée sur l’eau
  • Mikaël Vacher, délégué à l’agriculture

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

2 commentaires

ru

mar 20/07/2021 - 13:37

 L' indemnité de chaque conseiller était de 1 555,76 euros brut, elle sera désormais majorée de 10 %.   Elle est donc de ... 1 711,33 euros brut.
Pas mal Non ?
Essayons de nous en souvenir lorsque ces mêmes personnes nous parlerons d'efforts financiers à faire

el

mar 20/07/2021 - 11:32

On peut se demander à quoi servent 38 élus qui passent leur temps en réunion pour ne rien dire. Les décisions sont prises au niveau de la Région, ce n'est un secret pour personne, alors des économies pourraient être faites pour éviter tous les cumuls de mandats