La patinoire : divergences profondes au Conseil municipal du Puy

Par Nicolas Defay ven 21/10/2022 - 06:00 , Mise à jour le 21/10/2022 à 06:00

Si le sujet a été débattu dans une ambiance bien moins volcanique que celui du projet immobilier de la Roche Arnaud, la patinoire en glace naturelle a tout de même soulevé de nombreux points de vues opposés quant à sa présence sur le Breuil...sur fond de sobriété énergétique.

À l’approche des fêtes de Noël, l’étendue glacée est installée depuis plusieurs années sur la place du Breuil durant sept semaines. Cette année, pour la première fois, sa durée d’utilisation sera amputée de 15 jours. « Nous avons décidé de réduire la durée du marché de Noël composé de la patinoire et des 41 chalets, précise Michel Chapuis, Maire du Puy-en-Velay. Ils seront en place du 1er décembre 2022 au 2 janvier 2023. »

« Cela donnerait un message fort et honorable aux citoyens »

Cette décision, effort tout de même notable de la part de la majorité, n’a pas conquis les élus de l’opposition. « D’un côté, vous tenez un discours de sobriété énergétique concernant les décorations de Noël en ville, de l’autre vous indiquez mettre encore en place la patinoire en glace naturelle, intervient Laurent Johanny. Certes, il faut continuer à avoir des moments festifs mais c’est à nous, élus, de proposer à la population des alternatives en prenant en compte l’hécatombe écologique que nous traversons ».
L’élu de la liste "Le Puy en commun en vert et pour tous" ajoute : « Cela donnerait un message fort et honorable aux citoyens si la patinoire était supprimée ».

Michel Chapuis se défend en ces mots : « Je comprends mais il y a un choix à faire entre le développement économique de la ville, les festivités pour les habitants qui en ont bien besoin et la sobriété énergétique. La durée de la patinoire perd tout de même 2 semaines cette année. » Il lance : « Nous ne souhaitons pas éteindre toutes les lumières de la ville comme vous aimeriez le faire ! »

« Les gens comprennent et peuvent très bien se passer de patinoire ! »

Catherine Granier Chevassus, élue minoritaire, contre argumente alors : « On peut faire du festif tout en limitant les consommations d’énergie. Mais là, on a passé un cap ! On a compris ! On ne peut plus être dans le déni à présent au sujet de l’état de santé de la planète. »
Fermement, elle appuie : « Le Conseil municipal s’honorerait s’il prenait cette décision d’interdire la patinoire. Les gens comprennent et peuvent très bien se passer de patinoire ! »

« Ce type d’installation consomme 60.000 kilowatts pendant un mois, l’équivalent de la consommation de 200 frigos pendant une année entière. Beaucoup plus s’il fait doux ou qu’il pleut ». Jean-Williams Semeraro durant le Conseil municipal du Puy

« Avec vous, c’est toujours pareil. C’est l’écologie punitive ! »

L’élu membre des "Démocrates pour la Planète", Jean-Williams Semeraro, soulève de son côté : « Il ne faut pas se priver de tout, c’est vrai. Mais il y a une réalité aujourd’hui. Nous sommes dans une situation gravissime. S’il vous plaît Mr Le Maire, ne la faites pas cette patinoire. Vous en avez le pouvoir. Ce serait un signal très fort pour la population ».

Le Maire du Puy-en-Velay répond alors calmement. « Et non, Mr Semeraro. On va la faire cette patinoire. Avec vous l’opposition, il faudrait de toute façon tout supprimer. Outre la sobriété énergétique, on parle aussi de développement de la ville, de son économie et de la survie de certains commerces. La réduction du temps de la patinoire est notre solution ».
Avant d’ajouter : « On va laisser la ville allumée car nous rentrons dans une période heureuse. Vous, vous voulez entrer dans un confinement énergétique ! Avec vous, c’est toujours pareil. C’est l’écologie punitive ! »

« Si vous souhaitez tant qu’il y ait une patinoire, mettez-en une synthétique »

La dernière remarque de Michel Chapuis a aussitôt fait monter la température. « Nous ne sommes clairement pas dans une écologie punitive, Mr Le Maire, intervient Michelle Chaumet, élue minoritaire. On dit juste qu’il y a un décalage entre l’installation d’une patinoire en glace naturelle et les restrictions énergétiques demandées par le gouvernement à toute la population. Si vous souhaitez tant qu’il y ait une patinoire, mettez-en une synthétique comme celle de Lantriac qui va très bien ! »

« C’est symbolique de ne pas installer cette patinoire, mais cela aurait pu constituer un geste de la municipalité. Cela signifie que la mobilisation nous concerne tous et que chacun y prend sa part, même les collectivités et cela, ce n’est pas de l’écologie punitive. On demande à la population d’être sobre, tout le monde doit l’être et aux élus de donner l’exemple ». Jean-Williams Semeraro

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

12 commentaires

mi

ven 21/10/2022 - 18:53

Allons y détruisons tous , pourquoi garder aussi la fête foraine !!!! La vie va devenir d'une monotonie démoralisante perturbé par les violences qui ne cessent d'augmenter Pauvre France

ab

ven 21/10/2022 - 18:47

Cette période montre bien le règne de l'égocentrisme profond dans lequel nous baignons tous.

Face à cela, 2 solutions : refuser de voir la réalité et continuer appuyer sur l'accélérateur des dépenses somptuaires, au prétexte que faire la fête serait la solution à tous nos maux.

Ou accepter de regarder la réalité, et accepter de voir que ce sont nos enfants, nos petits enfants, nos arrières-petits-enfants. qui vont payer dans quelques années la note ultime...et nous en seront redevables. La honte devrait étouffer tous ceux qui dépensent les budgets publics sans tenir compte de cette réalité-là, si l'état du collectif ne les intéresse pas !

PS. : la fête est déjà un ressenti, une joie, ça se vit au quotidien, et ça, c'est gratuit !

            AB

ba

ven 21/10/2022 - 16:15

Mais ils pensent peut etre que la glace de la patinoire va refroidir le climat! Politiques inconscients, responsables et coupables. Leurs noms seront brandis par nos enfants comme étant des écocidaires!

el

ven 21/10/2022 - 12:22

un scandale de plus  à la mairie du PUY. "Oyez, braves gens, évitez donc de trop vous chauffer pour que les Mairayons puissent installer leur petite patinoire", mais dans quel monde vivons nous ? Le petit maire du Puy se serait  grandi s'il avait fait connaître que la patinoire ne s'installerait pas pour prouver son souci écologique et être solidaire des citoyens....mais nous sommes riches au Puy. Alors expliquez nous pourquoi vous faites appel à la souscription publique pour refaire la serre du Jardin? C'est vraiment à n'y rien comprendre.

pa

ven 21/10/2022 - 11:53

les temps sont au economies nous  avons pas besoins de patinoire au puy en velay

nous payons assez cher les impots fonciers economisont sur les budgets

pascal

mi

ven 21/10/2022 - 10:46

pour les ècolos faut tout supprimer ,je ne vois pas pourquoi ont supprimeraie pas les fêtes de noël ,moi je vois que les gens commence à faire leurs cadeaux,et je crois que la ils se foute de l'écologie.  

ma

ven 21/10/2022 - 09:42

AB.  dans un quartier du puy en Velay deux carrefours deux maisons sur 1 km800 17 lampadaires toutes les nuits du premier janvier au trente et un decembre qui dit mieux

ne

ven 21/10/2022 - 09:27

Une patinoire ?? alors que certains ne vont pas pourvoir se chauffer cette année et vont devoir porter des cols roulés à longueur de journée .... Le débat n'a même pas lieu d'être il me semble....

m.

ven 21/10/2022 - 09:01

Personnellement, je ne suis jamais aller à cette patinoire, avant elle n'existait pas et tout le monde s' en passait. Si cette année, on veut économiser de l'énergie et qu'il faut en passait par là, tout le monde le comprendra même les enfants qui sont moins bêtes que certains adultes. Je préfère avoir le chauffage qu'une patinoire.

le

ven 21/10/2022 - 08:22

L'écologie punitive n'est pas le fruit des écolos mais bien de la planète elle-même qui n'en peut plus de toutes ces conneries pour bobos. Le dérèglement climatique désormais ; l'effondrement de la biodiversité sont admis par tous. Mais que font nos élus ? Comprendront-ils un jour que les choses et l'opinion publique changent ?????

ga

ven 21/10/2022 - 08:01

A l'heure où l'on dit prendre conscience que les économies d'énergie (et les économies tout court d'ailleurs) n'amoindrissent pas le bonheur, des maisons qui clignotent et une patinoire à Noël c'est complétement déraisonnable. C'est d'autant plus discutable qu'il n'y a aucune raison que les impôts locaux de tous (célibataires, sans enfants, étudiants) payent des animations qui ne servent que les familles avec enfants. C'est une conception procréatrice et médiévale de la société (sur laquelle droite comme extrême gauche s'accordent pourtant trop bien).

an

ven 21/10/2022 - 06:25

Quand le gouvernement demande à tous les citoyens de contribuer à faire des économies d'énergie, ce qui aurait pu être fait depuis très longtemps, la municipalité du Puy-en-Velay se fait remarquer par sa négligence en la matière!

Bien sûr que la population peut aisément se passer de cette patinoire et de l'éclairage public à certaines heures.

Ce n'est pas la patinoire qui amène plus de commerce au centre ville.