"La Palestine, aussi, est à l'agonie"

Par N.De dim 20/03/2022 - 13:00 , Mise à jour le 20/03/2022 à 13:00

Le Collectif 43 de soutien au Peuple palestinien propose trois rendez-vous culturels au mois de mars et avril. Un moyen de rappeler qu'en dépit du contexte actuel, d'autres contrées de par le monde sont en proie à des tensions quotidiennes.

"Alors que le monde, à juste titre, exalte et soutient sans délai la mobilisation ukrainienne contre l’attaque de la Russie, la Palestine, depuis 55 ans, continue d’être colonisée illégalement dans l’indifférence générale. La Palestine, aussi, est à l'agonie". Cette citation est partagée par le Collectif 43 de soutien au peuple palestinien.

Pour le rendre un tant soit peu visible, le Festival « Palestine en vue », programmation de films palestiniens, permet d’aborder la réalité et les problèmes des palestiniens. Pour sa septième édition, le collectif propose un programme en trois volets.

Une conférence

Le 25 mars à 18h au centre Roger Fourneyron, salle Didier Azas, par Jean-Pierre Bouché : "Israël/Palestine, colonisation et apartheid: vers une libération?"

La "Startup Nation" Israël prospère, bénéficiant du soutien sans faille des puissances issues de la 1ere guerre mondiale. Pourtant Israël est un pays inquiet. Colonie européenne au Proche-Orient, constituée de populations d’origines et de cultures différentes, contrôlant une population palestinienne maintenant majoritaire, Israël est désormais qualifié d’État d’apartheid par trois organisations majeures des droits de l’homme, dont Amnesty International.

Le débat qui suivra permettra d’échanger avec JP Bouché sur les actions possibles en soutien aux Palestiniens. Un temps convivial de "grignotages", la soirée se poursuivra avec le court-métrage «The présent » réalisé par Farah Nabulsi.

Un premier long métrage...

Le 1er avril à 18h15 au Ciné Dyke au Puy-en-Velay : "Little Palestine, journal d’un siège" en présence du réalisateur Abdallah Al-Katib, né dans le camp de Yarmouk.

Construit après 1948, Yarmouk (dans la périphérie de Damas ) est un camp de réfugié.e.s palestiniens, théâtre d’affrontements dramatiques, assiégé par l’armée syrienne.

...et un second film

Le 5 avril à 18h15, toujours au Ciné Dyke : "Wajib" d'Anne Marie Jacir.

Abu Shadi, divorcé, professeur à Nazareth, prépare le mariage de sa fille. Shadi, son fils architecte à Rome, rentre quelques jours pour l’aider à distribuer les invitations au mariage comme le veut la coutume palestinienne du Wajib. Tandis qu’ils enchainent les visites chez les amis et les proches, les tensions entre le père et le fils mettent à l’épreuve leurs regard divergents sur la vie.

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire