La nouvelle station d'épuration d'Yssingeaux pour répondre aux enjeux de préservation de l'eau

jeu 03/11/2022 - 17:00 , Mise à jour le 03/11/2022 à 17:00

Ce vendredi 28 octobre a eu lieu l’inauguration du site de la nouvelle station d’épuration d’Yssingeaux. Un investissement qui a vocation à répondre aux enjeux de préservation de la ressource en eau et des espaces naturels.
 

Avant de rejeter les eaux usées ménagères, industrielles ou encore agricoles dans le milieu naturel, il est important de les traiter. Après deux ans de travaux la station d’épuration a été mise en eau depuis septembre 2021. Elle vient d'être inaugurée ce vendredi matin.

Un outil performant

Située du côté d’Apilhac, cette station permet de satisfaire l’équivalent de 10 000 habitants. Une partie de sa structure sert de bassin d’orage. Mais les eaux usées arrivent toujours sur ce site qui effectue un premier « dégraissage », tout en évacuant les déchets non recyclables et le sable qui, une fois nettoyé, permettra d’être utilisé en interne.

Ensuite, trois pompes guident ces eaux sur la nouvelle STEP qui paraît gigantesque par rapport à l’existant. Tout a été mis en œuvre pour le meilleur fonctionnement, en tenant évidemment compte du renforcement de la législation.

Les coûts d’opération et les partenaires financeurs

Travaux de réhabilitation du collecteur de transfert :

  • Montant de l’opération : 265 000 €HT,
  • Subvention de l’agence de l’eau Loire Bretagne : 159 000 €, soit 60%

Création de la nouvelle station d’épuration :

  • Montant de l’opération : 3.9M€HT,
  • Subvention de l’agence de l’eau Loire Bretagne : 2 300 000 € soit 60%,
  • Subvention du département de la Haute Loire : 395 000 € soit 10%

Réhabilitation du poste de relevage d’Ard’huy :

  • Montant de l’opération : 482 000 €HT,
  • Subvention de l’agence de l’eau Loire Bretagne : 336 000 soit70%,
  • Subvention du département de la Haute Loire : 41 000 € soit 8,5%

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés