La mosquée du Puy-en-Velay ouvre ses portes à la fraternité

sam 28/05/2016 - 19:14 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

Le public est au rendez-vous ce samedi pour visiter la mosquée Arrahma ("la miséricorde") du Puy-en-Velay. Au programme : visite du lieu, discussions, mise à disposition d'informations et échanges autour d'un buffet. L'ASCMP (l'Association Socio-Culturelle des Marocains du Puy), par le biais de son Président M. Mohamed Boussikli, a tenu à faire passer un message fort de fraternité en organisant cet évènement. L'objectif :"favoriser l'échange et la communication au sein d'un lieu symbolique de la ville".

Un public conquis

Les femmes se couvrent volontiers pour pénétrer à l'intérieur, aidées par les volontaires souriantes venues aider et faire la visite. Une visite détaillée, précise, d'une mosquée unique en France. Unique, puisqu'il s'agit d'un ancien corps de ferme en pierre rénové, s'intégrant parfaitement dans le patrimoine architectural auvergnat. En fin de matinée, plus de 70 personnes avaient déjà répondu présent. Un large succès pour l'ASCMP qui se félicite que son message ait été entendu. Côté visiteurs, aucune ombre au tableau. Les petits comme les grands apprécient cette visite et l'initiative qui a été prise. Pour Céline, mère de famille : "Je ne savais pas que l'on pouvait faire une journée portes ouvertes dans une mosquée, mais c'est une très bonne idée ! On visite, on pose des questions, on échange sans détour avec les hommes et les femmes qui sont heureux de nous présenter la mosquée... On apprend beaucoup".

Une association active et engagée

Le but de l'ASCMP est d'oeuvrer en matière culturelle et sociale. A travers les adhérents et les petits commerces qui lui permettent de se financer (boucherie halal, vente de produits et d'accessoires orientaux), l'association est forte d'un budget de 45 000 € à 50 000 € par an. Au niveau culturel, ses objectifs sont divers : promotion de la culture musulmane, organisation de cours d'apprentissage des langues et soutien scolaire, promotion des valeurs de respect et de partage entre musulmans et non musulmans, organisation de débats, voyages, manifestations sportives etc... Au niveau social, il s'agit d'aider les plus démunis, de promouvoir l'intégration sociale des musulmans de France, promouvoir l'esprit de solidarité entre musulmans et non musulmans, et également lutter contre le racisme et toute forme de discriminations. L'association, ouverte à tous, propose des activités comme par exemple l'apprentissage de l'Arabe pour les enfants et les adultes, mais aussi un atelier cuisine. Pour les amoureux de la nature, le jardin qui borde la mosquée est ouvert à tous. Il est d'ailleurs entretenu par des bénévoles.

Des partenariats pour aller plus loin 

Le Président de la nouvelle grande région, Laurent Wauquiez, s'est rendu sur place pour visiter la mosquée et réaffirmer son soutien à l'association. Mais il souhaite aller plus loin en annonçant un partenariat entre la région de Fès-Meknès au Maroc et la région Auvergne-Rhône-Alpes : "Le directeur de l'hôpital de Casablanca est issu d'une famille ponote, c'est une fierté pour nous. Le partenariat entre l'hôpital Emile Roux du Puy, l'hôpital de Grenoble et l'hôpital de Casablanca apportera énormément, et cela profitera à tout le monde". Un partenariat est déjà instauré entre le Maroc et la France en ce qui concerne l'enseignement. En effet, 2 enseignants viennent régulièrement du Maroc pour dispenser des cours à la mosquée du Puy, et leurs frais sont pris en charge par le Ministère de l'Education marocain (déplacement, salaire etc...).

D'autres journées portes ouvertes à venir

"La mosquée a la volonté sincère d'installer cette démarche sur le long terme". C'est en ces termes que M. Boussikli confirme la tenue de nouvelles journées portes ouvertes pendant les prochaines années à venir. Une initiative saluée, des bénévoles chaleureux, un public conquis... tout semble indiquer que les prochaines éditions connaitront un succès grandissant.

A.V. 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire