La Liste de gauche lève le voile sur son programme municipal

sam 29/02/2020 - 00:12 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:03

"On était déjà à la réunion de Guitard"
Parmi le public, il y a Joëlle qui ne vit pas exactement ici mais tout près, dans le quartier Roche Arnaud "On est venu ce soir d’abord pour s’informer, dit-elle, et pour entendre le programme. On était déjà à la réunion de Guitard où on a posé nos questions, ce soir si on est là, c’est pour avoir une vision plus générale du programme ".

"Il faut en finir avec les divisions"
Chantal, sa voisine, qui vit aussi à Roche Arnaud se confie également : "Je suis de gauche et je suis venue en soutien de cette liste de gauche car elle préconise une large union. Il faut en finir avec les divisions et les querelles intestines. Mais je suis aussi intéressée par des problèmes plus concrets comme celle des transports et de l’artificialisation des sols. Elle espère donc entendre des propositions concrètes.» Son voisin surenchérit sur les transports.

La question des transports et celle de la route du Fieu
"Tenez, prenez la piscine La Vague, indique le voisin de Chantal. Il n’y a pas de transports le dimanche pour y accéder. Il faut prendre sa voiture ou alors s’en passer. C’est quand même assez incroyable de pas y avoir réfléchi avant ! C’est pareil pour la nouvelle maison de retraite, elle est desservie par les bus, bien, mais quand il y a un bus, on ne peut pas s’y croiser..." Joëlle renchérit : "Les transports c’est un vrai problème au Puy. On est aussi venu pour parler de la route du Fieu qui va impacter la vie des gens du quartier. Il ne faut pas qu’elle se fasse, c’est tout le quartier qui va se trouver impacté et bétonné".

"Aller vers l'autonomie alimentaire au niveau du Puy et de sa ceinture"
De fait, avant même qu’elles soient posées, la représentante écologiste de la liste Celline Gacon va répondre indirectement à ces questions et particulièrement à celles du devenir de cette route en cas de victoire de la gauche. "Toutes nos propositions ont été passées à la moulinette de l’écologie. Par exemple, il faut aller vers l’autonomie alimentaire à l’échelle du Puy et de sa ceinture afin de limiter les transports alimentaires et aussi ceux des déchets. À ce titre, nous souhaitons remettre en culture les coteaux comme ceux du Fieu ainsi que le plateau de Mons qui pourront être utilement ré réexploités en aidant au développement du maraîchage et à l’installation de producteurs. Ceux-ci pourront fournir les repas des cantines puis très vite aussi le service de portage des repas et pourront faire de la vente directe au centre-ville dans les halles qui devront retrouver leur vocation première de vente de proximité et d’échanges socio-économiques".

"On est en ville sans être en ville, pour nous le plus proche c'est le pôle médical du Pensio maintenant"
Des personnes du Val-Vert évoquent les vitesses non respectées et le danger permanent pour les piétons. "On est en ville sans être en ville, confie Michèle. Les médecins, par exemple, il n’y en a pas au Val Vert et depuis que ceux de Vals sont partis, il faut aller jusqu’au pôle médical du Pensio. Ce sont des problèmes récurrents de cette ville ou les quartiers ne sont pas traités également. On attend plus et surtout de cette liste. On est venu pour entendre des solutions".

"S’il le faut, on n’exclut pas de salarier des praticiens"
La santé, c’est le troisième point du programme présenté par la gauche à égalité avec le social au centre du programme en forme de Tabloïd juste après l’éducation et la culture abordées en début de réunion. "En cette matière, même si elle n’a pas tous les pouvoirs, la commune peut être actrice, souligne Laurent Johanny. On veut favoriser l’implantation des médecins et s’il le faut, on exclut pas de salarier des praticiens parce que c’est un enjeu des plus importants avec, au centre du système social, une place plus grande pour l’hôpital Emile Roux ». Claudine Gillet qui porte ces enjeux de santé au sein de la liste complète : "Les élus communaux sont aujourd’hui des participants inactifs du Conseil d’Administration. Nous, nous ferons entendre notre voix et il faut que ces personnes reprennent un rôle central dans cet hôpital. »

T.C.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire